Mali: non-intervention du Canada, semi-intervention de la France

0
Le premier ministre canadien Stephen Harper et le président français François Hollande à Paris, le 7 juin 2012 (Photo: Présidence de la République – Pascal Segrette)

Le Président français, François Hollande, indique être disposé à «apporter une aide logistique, donner un appui matériel et former les personnels» africains, qui pourraient être amenés à intervenir dans le nord du Mali.

Si le Canada a annoncé à la fin septembre qu’il ne souhaitait pas intervenir dans le conflit malien, la France souhaite le faire… mais pas militairement.

À la veille de son départ pour le continent africain, François Hollande a réaffirmé jeudi que «la France n’interviendra pas au Mali, elle ne peut pas intervenir à la place des Africains». Dans une interview télédiffusée sur les chaînes d’informations France 24, RFI et TV5 Monde, le chef de l’État français a rappelé que Paris était disposé à «apporter une aide logistique, donner un appui matériel et former les personnels (africains)», qui pourraient être engagés dans le nord du Mali.

Une résolution pour le déploiement de cette aide pourrait être adoptée «dans les jours qui viennent», suivie d’une autre sur sa mise en œuvre opérationnelle.

La France a aussi soumis à ses partenaires au Conseil de sécurité de l’ONU un projet de résolution pressant l’Afrique de l’Ouest et l’Union Africaine de préciser dans les 30 jours les modalités du projet d’intervention militaire de la CEDEAO.

«Nous ne devons pas permettre que le monde laisse arriver au Mali et dans la région sahélienne les mêmes problèmes qui se sont produits en Afghanistan», a mis en garde le ministre canadien des Affaires étrangères John Baird, qui venait de rencontrer à Paris son homologue français Laurent Fabius.

«L’intégrité territoriale du Mali, la situation humanitaire, la lutte contre le terrorisme doivent rester une priorité» internationale, a-t-il ajouté.

À lire aussi:

Mali: le Canada n’ira pas et n’offrira aucune aide >>

Burkina: plus de militaires dans le nord du pays voisin du Mali >>

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.