Mexique, Canada et États-Unis à Ottawa pour 8e Forum nord-américain

0
Le ministre de la Défense Peter MacKay et le chef d'état-major canadien Walter Nantinczyk à la Conférence des ministres de la Défense en Urugyay le 8 octobre 2012 (Photo: bureau P. MacKay)
Le ministre de la Défense Peter MacKay et le chef d’état-major canadien Walter Nantinczyk à la Conférence des ministres de la Défense en Uruguay le 8 octobre 2012 (Photo: bureau P. MacKay)

Commence à Ottawa samedi le 13 octobre la huitième édition du Forum nord-américain. Le Forum nord-américain est une réunion annuelle qui rassemble des dirigeants de gouvernements, d’entreprises, d’universités et d’organismes sans but lucratif en provenance du Canada, des États-Unis et du Mexique pour discuter de préoccupations communes en matière de politique, d’économie, de société, de politique étrangère et de sécurité.

Le ministre de la Défense,Peter MacKay, a profité de cette réunion pour faire la promotion des relations démocratiques civilo-militaires qu’entretiennent le Canada et les autres pays du continent et pour souligner l’importance des relations bilatérales et régionales en matière de défense. Il a mis l’accent sur l’intention du Canada de poursuivre son engagement en ce qui concerne la défense de l’Amérique du Nord et les questions d’intérêt commun. Il a aussi souligné l’importance du rôle qu’a joué le Canada en organisant la toute première rencontre trilatérale des ministres de la Défense de l’Amérique du Nord, le 27 mars 2012.

C’est dans cette perspective que le ministre MacKay et le chef d’état-major canadien Walt Natynczyk avaient participé du 8 au 10 octobre 2012, à la Conférence des ministres de la Défense des Amériques (CMDA), à Punta Del Este, en Uruguay.

Au Forum à Ottawa le 13 octobre, le ministre canadien de la Défense, dans son allocution, a souligné l’importance du Forum pour les trois partenaires, les États-Unis, le Mexique et le Canada: «De nos jours, il est de plus en plus difficile pour les pays de faire cavalier seul lorsqu’il s’agit de relever les défis qui s’imposent à eux en matière de sécurité et de défense. Du fait de notre situation géographique, de nos peuples et de nos relations commerciales, nos trois pays ont plusieurs intérêts en commun en ce qui concerne la défense et la sécurité. C’est pourquoi, en raison des liens inhérents qui existent entre la défense et la sécurité de nos pays respectifs, la mise en place d’initiatives comme le Forum nord-américain est cruciale pour renforcer la défense sur le continent. »

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.