OTAN: mandat prolongé pour le secrétaire général Anders Fogh Rasmussen

0
Point de presse du secrétaire général de l’OTAN sur l’extension de son mandat (Photo: OTAN)

Son mandat, non renouvelable, aurait dû prendre fin le 31 juillet 2013, mais les ambassadeurs des 28 pays membres de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) ont décidé qu’Anders Fogh Rasmussen resterait secrétaire général pour un an de plus.

C’était lors du sommet de Strasbourg-Kehl en avril 2009, qu’Anders Fogh Rasmussen, alors Premier ministre du Danemark, avait été désigné pour succéder à Jaap de Hoop Scheffer dans le rôle de secrétaire général de l’OTAN.

La France, le Royaume-Uni, l’Allemagne et les États-Unis avaient soutenues sa candidature, mais il faut noter qu’avant de choisir Rasmussen, le vice-président Joe Biden soutenait un autre candidat… l’actuel ministre de la Défense, Peter MacKay.

La décision de prolonger d’un an devrait permettre d’éviter de nouvelles tensions entre les États membres, surtout au moment ou plusieurs dossiers particulièrement délicats sont sur le bureau.

Retrait des troupes de la Coalition d’Afghanistan en 2014 et mise en place d’une transition, réforme de l’OTAN, bouclier anti-missile qui inquiète Moscou, … tant de dossiers que le secrétaire général devra gérer en les connaissant sur le bout des doigts.

En mai dernier, M. Rasmussen a demandé au gouvernement canadien de prolonger un peu plus sa mission en Afghanistan, ce qui lui a été refusé. Le Canada préférant investir dans le financement de l’armée et de la police afghane.

À lire aussi:

Le secrétaire général de l’OTAN veut que le Canada prolonge sa mission en Afghanistan >>

Sommet de l’OTAN: le Canada quittera bien l’Afghanistan en 2014 >>

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.