Afghanistan: le visage des Britanniques tués dans l’attaque d’initié du 30 octobre

0
Le lieutenant Edward Drummond-Baxter et le caporal Siddhanta Kunwar du 1er Bataillon des Royal Rifles Gurkha (Photo: British Army Website)
Le lieutenant Edward Drummond-Baxter et le caporal Siddhanta Kunwar du 1er Bataillon des Royal Rifles Gurkha (Photo: British Army Website)

 

Les autorités britanniques ont révélé l’identité des deux soldats britanniques tués par un homme portant l’uniforme de la police afghane: le lieutenant Edward Drummond-Baxter et le caporal Siddhanta Kunwar du 1er Bataillon des Royal Rifles Gurkha.

 

Le caporal Kunwar, de Pokhara, au Népal, 28 ans, et le lieutenant Drummond-Baxter, 29 ans, de Peterborough, au Royaume-Uni, appartenaient au 40e commando de marines.

Le 30 octobre, ils ont participé à une «choura» (réunion) avec des policiers afghans en uniforme à l’intérieur d’un poste de contrôle.

À l’issue de la «choura», ils ont été tués par un homme portant un uniforme de la police afghane, qui avait assisté à la réunion.

Il était arrivé au poste de contrôle revêtu d’un uniforme de la police armée. Il a été désarmé et a pu alors entrer dans le poste de contrôle pour parler à quelqu’un. Quand il est sorti à l’extérieur, après qu’on lui eut remis son arme, il a ouvert le feu et s’est enfui.

Familles en deuil

La famille du caporal Kunwar Siddhanta a déclaré:

«Nous sommes profondément choqués, découragés et incrédules. Siddhanta n’est plus avec nous, mais nous chérissons toutes les bonnes choses qu’il a faites. Il aimait énormément son métier et était entièrement engagé dans sa profession. Il a fait notre fierté. Il nous manque beaucoup. »

Et la famille du Edward Drummond-Baxter a déclaré pour sa part:

«Edward était farouchement loyal et totalement sincère envers ses parents, sa sœur et ses nombreux amis qui sont aujourd’hui en deuil au Royaume-Uni et dans le monde. Il est mort en faisant le travail qu’il voulait faire. »

À lire aussi:

Afghanistan: attaque d’initiés, encore deux Britanniques tués le 30 octobre >>

Les attaques d’initiés en Afghanistan, ce n’est pas fini >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.