Intervention militaire au Mali: les islamistes tentent de négocier

0
Iyad Ag Ghaly, leader du mouvement Ansar ed-Dine ayant pris possession du nord du Mali (Photo: afriquemonde)

Alors qu’une intervention militaire dans le nord du Mali se fait de plus en plus pressante, les islamistes qui occupent le terrain tentent de négocier. 

Deux délégations du groupe islamiste Ansar ed-Dine, sont arrivées vendredi soir à Ouagadougou, au Burkina Faso et à Alger, en Algérie «dans le cadre des négociations».

«Un avion militaire burkinabè est allé chercher près de Kidal [nord du Mali]sept responsables d’Ansar ed-Dine, a déclaré à l’AFP une source proche du président Blaise Compaoré. Ils sont attendus dans la soirée à Ouagadougou, ils viennent dans le cadre des négociations et rencontreront M. Compaoré

Un proche d’Iyad Ag Ghaly, chef d’Ansar ed-Dine, a aussi indiqué que la deuxième délégation faisait route vers Alger et qu’elle rejoindra plus tard celle de Ouagadougou, puis de là une délégation pourrait aller au Niger.

En qualité de médiateur de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) dans la crise malienne, M. Compaoré a déjà reçu des membres d’Ansar ed-Dine.

Ansar ed-Dine est essentiellement composé de Touaregs originaires du Mali et est un des principaux alliés d’Al-Qaeda au Maghreb islamique (Aqmi) dans la région.

L’envoi de ces deux délégations intervient alors que se tient depuis le 29 octobre à Bamako une réunion d’experts internationaux devant mettre au point «un concept d’opération» détaillant la composition et les capacités de la force armée ouest-africaine en préparation pour reprendre le nord du Mali avec l’aval des Nations Unis et le soutien logistique de plusieurs pays occidentaux.

À lire aussi:

Intervention militaire au Mali: « une question de semaines » >>

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.