La Russie ordonne à six navires de rester proche de la Bande de Gaza

0
La Russie a ordonné à plusieurs de ses navires de faire route vers les côtes de la Bande de Gaza (Photo: Xinhua)

Le croiseur Moskva, le patrouilleur Smetlivyi, les navires de débarquement Novotcherkassk et Saratov, ainsi que le remorqueur MB-304 et le navire-citerne Ivan Bubnov ont recu l’ordre de se positionner au large de Gaza, afin d’évacuer les civils russes si les hostilités entre Israël et Gaza devaient reprendre.

Bien qu’Israël et le Hamas aient décrété un cessez-le-feu mercredi, un groupe de navires «a reçu l’ordre de se positionner dans une zone précise de la partie orientale de la mer Méditerranée, pour une possible évacuation des citoyens russes de la bande de Gaza en cas d’escalade du conflit israélo-palestinien», a indiqué une source au sein du commandement central de la Marine russe, citée par les agences Interfax et Ria-Novosti.

Les équipages continueront toutefois leurs exercices et entraînements quotidien, qui inclue aussi des simulations de combats.

Selon ce qu’ont rapportés des médias russes, près de 400 civils de nationalité russe vivraient dans la Bande Gaza.

Jeudi 22, le ministère russe de la Défense avait indiqué que ces navires pourraient accoster au port syrien de Tartous, seule implantation navale russe en Méditerranée, avant de rejoindre une mission de lutte contre la piraterie au large de la Somalie.

La base de Tartous, située à 220 kilomètres au nord-ouest de Damas, a été créée en vertu d’un accord conclu en 1971, à l’époque soviétique.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.