Le Pentagone et Lockheed Martin d’accord sur un nouveau lot de F-35

62
La ligne de montage final rassemble près d'une dizaine d'avions de chasse (Photo: Lockheed Martin)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Lockheed Martin et le Pentagone sont tombés d’accord sur la livraison d’un nouveau lot de 32 F-35 (Photo: Lockheed Martin)

Après un an de négociations, Lockheed Martin et le Département américain de la Défense viennent de conclure un accord de principe sur un cinquième lot de 32 nouveaux avions F-35.

L’entente est évaluée à environ 3,8 milliards $, même si les deux parties sont en train de finaliser les détails, a dit une source proche du dossier.

Chacun des nouveaux avions coûterait moins de 50% du prix payé par le gouvernement américain lors de l’achat des avions dans le premier lot, a également précisé la source qui n’était pas autorisée à s’exprimer publiquement.

L’accord permettra également de dégager des fonds préliminaire pour un sixième lot d’avions, que Lockheed, le plus grand fournisseur du Pentagone, a construit à ses frais pendant un certain temps.

Le porte-parole du Pentagone George Little a déclaré que plus de détails sur le coût par avion seraient disponibles une fois que le contrat final serait signé.

Cet accord permet de dissiper le nuage noir qui planait au-dessus du programme d’achat du Pentagone le plus coûteux de son histoire, un programme de 396 milliards $. Cela faisait depuis le mois de décembre 2011 que les deux parties tentaient de parvenir à un accord sur ce lot d’avions.

Cet accord intervient quelques jours seulement après une rencontre «très productive» entre le chef des achats en armes du Pentagone Frank Kendall et la nouvelle présidente de Lockheed Martin, Marillyn Hewson.