Les Forces canadiennes récompensées pour la mise en place d’une unité médicale en Afghanistan

0
Un infirmier de la 5e Ambulance de campagne de la Base des Forces canadiennes Valcartier, le Major Daniel Dupuis (à droite), originaire de Rivière-au-Renard, Québec, aide à transporter une victime vers l’intérieur de l’Unité médicale multi-nationale de Rôle 3 (UMM R3) en Afghanistan. (Photo: Sergent Paz Quillé, Caméra de combat des Forces canadiennes)
Un infirmier de la 5e Ambulance de campagne, le Major Daniel Dupuis (à droite), aide à transporter une victime vers l’intérieur de l’Unité médicale multi-nationale de Rôle 3 (UMM R3) en Afghanistan. (Sergent Paz Quillé/Caméra de combat des Forces canadiennes)

Le prix Dominique-Jean Larrey a été décerné au Canada pour la mise en oeuvre et le commandement de l’unité médicale multinationale de rôle 3 de l’OTAN à l’aérodrome de Kandahar, en Afghanistan, de 2006 à 2009. Il s’agissait de la toute première fois qu’un hôpital de campagne multinational de l’OTAN participait aux opérations de combat.

Le prix Dominique-Jean Larrey est la plus haute distinction honorifique décernée par l’OTAN dans le domaine du soutien médical. Ce n’est que la deuxième fois que ce prix est décerné.

Le prix a été remis au brigadier-général Jean-Robert Bernier, médecin-chef des Forces canadiennes et au colonel Jacques Ricard, premier commandant de l’unité médicale. Un communiqué du ministère de la Défense explique que c’est notamment en raison du taux de survie le plus élevé à ce jour parmi les victimes de guerre que le prix a été remis au Canada.

Les Forces canadiennes ont également été saluées pour leurs méthodes de travail novatrices, qui intégraient des équipes médicales multinationales formées de personnel civil et militaire en provenance de pays partenaire, dont l’Australie, le Danemark, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni et les États-Unis.

«Avec le solide appui des forces opérationnelles interarmées canadiennes et des commandements opérationnels des Forces canadiennes, l’équipe des Services de santé des Forces canadiennes et le renfort venu de forces alliées ont réussi à donner d’excellents soins tout au long de la mission et l’unité de rôle 3 est considérée comme l’un des meilleurs centre de traumatologie du monde, a déclaré Peter MacKay, ministre de la Défense nationale. Sous la direction des Forces canadiennes, les victimes des pays membres de l’OTAN qui présentaient encore des signes vitaux à leur arrivée à l’unité de rôle 3 avaient 98 pour cent de chances de quitter l’hôpital en vie.»

«Grâce au soutien de nombreux éléments des Forces canadiennes, l’unité médicale multinationale de rôle 3 a pu fournir de façon admirable des soins chirurgicaux et médicaux de pointe aux victimes des pays de la coalition, aux civils afghans et aux ennemis dans des conditions extrêmement difficiles, une attaque pouvant survenir à tout moment. Plus de 800 membres du personnel des Services de santé des Forces canadiennes ont travaillé là-bas avec des partenaires de la coalition pendant que l’hôpital était sous le commandement du Canada», a expliqué le brigadier-général Bernier.

«Ce prix témoigne du dévouement et du professionnalisme exemplaires des militaires et civils canadiens et alliés qui ont servi là-bas. L’équipe a toujours respecté les normes éthiques et cliniques les plus élevées au moment de soigner les patients et de jouer le rôle de mentor auprès du personnel médical militaire afghan. Il s’agit d’un grand jour pour le Canada et pour les Services de santé des Forces canadiennes.»

Le budget annuel des Forces canadiennes en matière de santé est d’environ 440 millions $.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.