Message du lieutenant-général Stuart Beare aux roto 1 et 2 de l’Opération Attention

Le commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada, le lieutenant-général Stuart Beare (Photo: Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Dans un communiqué, le commandant du nouveau commandement des opérations interarmées du Canada, le lieutenant-général Stuart Beare a tenu a s’adresser aux troupes des rotation 1 et rotation 2 des soldats déployés en Afghanistan.

english version below

Le 1er novembre 2012, le colonel Roch Pelletier a officiellement remplacé le colonel Greg Smith à titre de commandant adjoint de la Contribution canadienne à la Mission de formation – Afghanistan (CCMF-A). À la suite de ce transfert de pouvoir, notre force opérationnelle en Afghanistan, la plus importante force déployée par les Forces canadiennes à l’heure actuelle, a entrepris sa troisième rotation avec la Mission de formation de l’OTAN en Afghanistan (MFO-A).

Je vous écris aujourd’hui afin de faire part de ma gratitude à toutes les personnes qui ont servi au sein de la rotation 1 de l’opération Attention et de souhaiter la bienvenue à l’équipe de la rotation 2 au sein de notre mission continue en Afghanistan.

Bravo Zulu à l’équipe de la rotation 1

Au nom de toute la famille du Commandement des opérations interarmées du Canada, je suis fier de souligner les sacrifices et le travail acharné des membres de l’Armée de terre, de l’Aviation et de la Marine de la rotation 1 dans le cadre de l’opération Attention au cours des huit derniers mois.

Nous remercions l’Armée canadienne, la Marine royale canadienne, l’Aviation royale canadienne et nos Forces spéciales, vos facilitateurs, d’avoir fourni des militaires exceptionnels provenant des quatre coins du pays. Ils vous ont permis de montrer au monde entier ce que le Canada peut contribuer à cette mission de coalition composée de 52 nations.

Vos familles et vos amis, qui vous offrent un soutien inébranlable, méritent des remerciements spéciaux pour leur appui. Il n’est pas facile d’être séparé des êtres aimés pendant si longtemps, mais leur compréhension et leur dévouement vous ont aidé à demeurer motivés et vous ont permis de mener à bien vos tâches.

La transition de la rotation 1 à la rotation 2 est presque terminée et, bientôt, tous les membres de la rotation 1 seront de retour à la maison, après avoir passé le flambeau à leurs remplaçants.

Au major-général Jim Ferron, commandant de la CCMF-A, et au colonel Smith, commandant adjoint de la rotation 1 : nous vous remercions, vous et votre équipe, de tous vos efforts et de toutes vos réalisations depuis avril 2012. Ceux-ci font maintenant partie de l’héritage du Canada en Afghanistan.

La rotation 2 a la gouverne

La rotation 2, composée à la base d’une solide équipe de militaires provenant du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada de Valcartier, Québec, comprend aussi des militaires de la Force régulière et de la Force de réserve des quatre coins du Canada.

Au Col Pelletier et à son équipe de la rotation 2, de même qu’au Mgén Ferron : je vous souhaite la meilleure des chances pendant cette période de service et soyez prudents. Nous savons que vous vous consacrerez à la mission, à vos partenaires et aux membres de votre équipe, et que vous continuerez à représenter le Canada et les Forces canadiennes de façon remarquable. Vous aiderez l’Afghanistan à poursuivre son chemin vers un pays responsable de sa propre sécurité et assurerez son autosuffisance pour les décennies à venir.

Nous vous remercions, vous, vos unités d’appartenance et vos familles, et nous vous transmettons nos meilleurs vœux et notre appui inconditionnel. Bienvenue à la famille du COIC et à cette étape de notre engagement à long terme au succès en Afghanistan, qui en est maintenant à sa 13e année.

Réalisations durant la rotation 1

Poursuivre le travail de la rotation 0

L’objectif du travail de la rotation 1 visait à s’appuyer sur l’excellente première impression que la rotation 0 avait eue sur nos alliés de l’OTAN et sur nos partenaires afghans. Faisant preuve du professionnalisme et du dévouement auxquels on s’attend des Forces canadiennes en Afghanistan, l’équipe de la rotation 1 s’est appuyée sur le travail entrepris par la rotation 0 et y a ajouté le cadre requis pour les déploiements futurs dans le cadre de l’opération Attention, tout encontinuant à fournir un appui précieux en matière de formation aux Afghans.

Au cours de la rotation 1, nous avons mis l’accent sur trois domaines distincts :

  • travailler directement avec nos collègues afghans pour leur offrir des conseils et des directives;
  • appuyer la mission de l’OTAN à titre de membres du personnel des quartiers généraux de la MFO-A et de la FIAS;
  • appuyer la force opérationnelle à titre de membres de l’élément de commandement et de soutien national de la CCMF-A.

Le Canada dans la MFO-A

L’objectif continu de la MFO-A vise à aider les forces de sécurité nationales afghanes à développer leur capacité à prendre en main la sécurité de leur pays. Tous les jours, les Afghans démontrent leur capacité accrue de former les militaires de leur pays par eux-mêmes, avec peu ou pas d’appui des forces de l’OTAN, et de mener des opérations de façon indépendante.

L’équipe déployée au cours de la rotation 1 a démontré l’importance du Canada dans la MFO-A, pour laquelle nous continuons à être le deuxième contributeur en importance, derrière les États-Unis. Le contingent canadien a encore une fois doté des postes très importants au quartier général de la MFO-A et a fourni le personnel de l’équipe de commandement et une quantité importante de conseillers en formation dans deux des plus importants établissements d’instruction de l’armée nationale afghane (ANA) :

  • le Centre d’instruction militaire de Kaboul, où les militaires terminent leur instruction individuelle;
  • le Centre consolidé de mise en service de l’équipement, où les unités de l’ANA sont formées et préparées au service opérationnel.

Les membres de la CCMF-A ont aussi servi dans des centres d’alphabétisation et dans d’autres écoles spécialisées, où les militaires afghans acquièrent les connaissances et les compétences requises pour des opérations militaires efficaces au 21e siècle.

Transitions réussies vers un contrôle afghan

Au cours de la rotation 1, la CCMF-A s’est retirée des centres de formation de l’ANA où se trouvaient les Canadiens l’année dernière, car les dirigeants et les responsables de l’instruction afghans de ces établissements étaient prêts à diriger leurs propres programmes indépendamment. Ce genre de transition s’est effectué de façon régulière au cours de la rotation 1.

Le 15 avril 2012, dès le début de la rotation 1, 15 membres de la CCMF-A déployés à Herat au Centre régional d’instruction militaire – Ouest (CRIM-Ouest), ont dû être affectés à d’autres postes au sein de la MFO-A. Peu après, les dirigeants de l’instruction et l’équipe de commandement afghans au CRIM-Ouest ont atteint les normes de l’OTAN, ce qui indiquait qu’ils étaient prêts à fournir de l’instruction indépendamment et leur établissement a donc effectué la transition au contrôle afghan en entier.

Au CRIM-Nord à Mazar-e Sharif, toute l’instruction est maintenant fournie par des instructeurs afghans. En septembre, le Centre d’instruction anti-insurrection de  l’Afghanistan au Camp Julien à Kaboul a effectué la transition officielle au contrôle afghan complet.

Plus récemment, soit le 13 octobre 2012, les installations du Centre de formation linguistique et d’instruction du personnel – Afghanistan, où est offert le Cours de commandement et d’état-major des officiers subalternes (CCEOS) de l’ANA, ont été officiellement transférées au ministère de la Défense de l’Afghanistan. Le CCEOS, un programme du Collège de commandement et d’état-major de l’ANA, est maintenant entièrement donné par le personnel dirigeant de l’ANA.

Répercussions de la mission

Ces transitions indiquent que les efforts du Canada et ceux de nos partenaires de la MFO-A sont récompensés, que le programme de la MFO-A est efficace et que, d’abord et avant tout, les Afghans sont prêts et de plus en plus capables de fonctionner de façon autonome. Des progrès semblables sont perçus dans le reste de l’Afghanistan. En effet, à l’heure actuelle, 85 % de l’instruction des forces de sécurité nationales afghanes est donnée par des instructeurs afghans.

Certains signes indiquent que la transition vers le contrôle de la sécurité par les Afghans suit l’échéancier prévu et devrait pouvoir être réussie d’ici la fin de 2014. Depuis mai 2012, les trois quarts de la population habitent dans des endroits contrôlés par les forces de sécurité nationales afghanes. Toutes les capitales provinciales, 260 des 403 districts de l’Afghanistan et au moins une région ou une ville dans chacune des 34 provinces de l’Afghanistan sont en voie de transition. Dans l’ensemble du pays, plus de 80 % des opérations militaires sont dirigées par les Afghans.

Au cours de la rotation   de l’opération Attention, les forces de sécurité afghanes ont réagi de façon efficace à d’importantes attaques, y compris deux à Kaboul (le 16 avril et le22 juin 2012). Dans les deux attaques de Kaboul, elles sont arrivées sur la scène rapidement, ont isolé les incidents, ont mené des opérations de nettoyage bien coordonnées et ont veillé à ce que la capitale retourne rapidement à son état normal. Pendant ce temps, les forces de l’OTAN n’ont fourni qu’un appui minimal, à la demande des Afghans.

Il s’agit là de la meilleure façon d’évaluer une mission – en constatant que les répercussions prévues peuvent être observées en action.

 

 

On 1 November 2012, Colonel Roch Pelletier officially replaced Colonel Greg Smith as Deputy Commander of the Canadian Contribution to the Training Mission in Afghanistan (CCTM-A). With this transfer of authority, our task force in Afghanistan — currently the largest deployed by the Canadian Forces — headed into its third rotation of service with the NATO Training Mission–Afghanistan (NTM-A).

I am writing today to express my sincere gratitude to everyone who served during Rotation 1 of Operation ATTENTION, and to welcome the Roto 2 team to our ongoing mission in Afghanistan.

BZ to the Roto 1 team

On behalf of the entire Canadian Joint Operations Command family, I am proud to recognize the soldiers, sailors, airmen and airwomen of the Roto 1 team for the hard work and sacrifice they invested in Operation ATTENTION over the last eight months.

We thank the Canadian Army, the Royal Canadian Navy, the Royal Canadian Air Force, and our Special Forces community, your enablers, for providing outstanding people from all over the country. They prepared you to show the world what Canada has to offer this coalition mission of 52 nations.

Your families and friends — your unwavering supporters — deserve special thanks for their commitment to you. It is not easy to be separated from loved ones for so long, but their understanding and dedication helped you stay motivated and get the job done.

The relief in place from Roto 1 to Roto 2 is almost complete, and soon all the members of Roto 1 will be back at home, having passed on the torch.

To Major-General Jim Ferron, our Commander CCTM-A, and his Deputy Commander for Roto 1, Col Smith: We thank you and your team for all your efforts and accomplishments since April 2012 — now part of Canada’s legacy in Afghanistan.

Roto 2 has the con

Built around a solid core of soldiers from 5e Group-brigade mécanisé du Canada in Valcartier, Quebec, Roto 2 also includes Regular and Reserve Force members from across Canada.

To Col Pelletier and your Roto 2 team — and, again to MGen Ferron: Best of luck on this tour, and stay safe. We know you will serve the mission, your partners and each other well, and continue to represent Canada and our Canadian Forces superbly. You will continue the journey to Afghan-led security, and its sustainment by Afghans for decades to come.

To you, your home units and your families, we send our thanks, best wishes and unconditional support. Welcome to the CJOCfamily, and welcome to this stage of our long term commitment to success in Afghanistan, now in its 13th year.

Achievements during Roto 1

Moving on from Roto 0

Roto 1 was all about building on the excellent first impression Roto 0 made on our NATO allies and Afghan partners. Demonstrating the professionalism and dedication that is now expected of the Canadian Forces in Afghanistan, the Roto 1 team took the foundation laid by Roto 0 and added the framework for future deployments on Operation ATTENTION while continuing to provide valuable training support to Afghans.

During Roto 1, the effort focussed on three distinct areas:

  • working directly with Afghan peers to offer training advice and guidance;
  • supporting the NATO mission as members of the staff at NTM-A Headquarters or ISAF Headquarters; and
  • supporting the task force as members of the CCTM-A National Command and Support Element.

Canada in NTM-A

NTM-A’s continuing purpose is helping the Afghan national security forces develop the capabilities and capacity to take full responsibility for their country’s security. Every day, Afghans show their growing ability to train their own with little to no support from NATO forces, and to conduct operations more and more on their own.

The team deployed on Roto 1 demonstrated the importance of Canada in NTM-A, where we remain the second-largest contributor, behind the United States. The Canadian contingent again staffed crucial positions at NTM-A Headquarters, and again provided the command team and a significant proportion of the training advisors at two of the most important training establishments of the Afghan National Army (ANA):

  • the Kabul Military Training Centre, where soldiers complete their individual training, and
  • the Consolidated Fielding Centre, where ANA units are formed and prepared for operational service.

CCTM-A members also served at literacy centres and other specialized schools where Afghan soldiers gain the knowledge and skills required for effective military operations in the 21st century.

Successful transitions to Afghan lead

During Roto 1, CCTM-A withdrew from ANA training centres where Canadians were operating last year, because the Afghan leadership and training cadre in those establishments were ready to run their programs on their own. This type of transition became the Roto 1 theme song.

On 15 April 2012, right at the beginning of the Roto 1 tour, 15 CCTM-A members deployed in Herat at the Regional Military Training Centre–West (RMTC-West) said farewell to their first assignment and moved on to other NTM-A positions. Shortly after, the Afghan training cadre and command team at RMTC-West attained the NATO standards indicating they were ready to provide training independently, and that facility made the transition to full Afghan control.

At RMTC-North in Mazar-e Sharif, all training is now delivered by Afghan instructors. In September, the Counter-Insurgency Training Centre–Afghanistan at Camp Julien in Kabul was formally transferred to full Afghan lead.

Most recently, on 13 October 2012, the facilities of the Staff and Language Training Centre–Afghanistan, the home of the ANA Junior Officer Command and Staff Course (JOCSC), were formally transferred to the Afghan Ministry of Defence. Instruction of the JOCSC, which is a program of the ANA Command and Staff College, is now entirely delivered by ANA directing staff.

Mission effects

These transitions indicate that Canadian efforts — and those of our NTM-A partners — are paying off, that the NTM-A program is effective and, most of all, that Afghans are willing and increasingly able to operate autonomously. Similar progress is happening in the rest of Afghanistan — today, 85 percent of training in the Afghan national security forces is delivered by Afghan instructors.

Indicators show that transition of security responsibility to Afghans is on track and achievable by the end of 2014. Since May 2012, three quarters of the population live in areas where Afghan national security forces are in charge. All of the provincial capitals, 260 of Afghanistan’s 403 districts, and at least one region or city in each of the 34 provinces of Afghanistan are in transition. Throughout the country, more than 80 percent of military operations are Afghan-led.

During Roto 1 of Operation ATTENTION, Afghan security forces responded effectively to significant attacks, including two in Kabul (16 April and 22 June 2012). In both Kabul attacks, they arrived quickly to secure the scene, isolated the incidents, carried out well-coordinated clearance operations, and quickly returned the capital to normality. All the while, NATO forces provided only minimal support, at the Afghans’ request.

That is the truest test of the mission — its intended effects, observable in action.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>