Netanyahu: Israël est prêt à élargir son offensive

1
Des réservistes israéliens sont massés autour de la Bande de Gaza (Photo: IDF)
Des réservistes israéliens sont massés autour de la Bande de Gaza (Photo: IDF)

Alors que des dizaines de roquettes pleuvent sur le sud d’Israël et qu’un projectile a encore été tiré sur Tel-Aviv, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré que les Forces israéliennes sont prêtes pour «un élargissement significatif de l’opération et que les soldats sont prêts pour toute activité qui pourrait avoir lieu».

«Nous faisons payer un lourd tribut au Hamas et aux organisations terroristes», a-t-il ajouté, sans donner de détails, ni mentionner nommément la possibilité d’une offensive terrestre.

Netanyahu n’a pas abordé la possibilité d’un cessez-le-feu, mais a déclaré: «Aujourd’hui, je vais continuer à parler avec les leaders mondiaux. J’apprécie leur reconnaissance du droit d’Israël à se défendre. Lors de ces entretiens avec les dirigeants, j’insiste sur l’effort Israël fait pour éviter les victimes civiles, et ce, à un moment où le Hamas et les organisations terroristes font tout leur possible pour frapper des cibles civiles en Israël».

Pour sa part, le chef d’état-major des Forces israéliennes, le lieutenant-général Benny Gantz, a donné instruction dimanche d’intensifier l’assaut aérien sur la bande de Gaza, alors que des tirs de roquettes de Gaza continuent à viser les villes du sud d’Israël.

Hamas contre Israël

Tôt dimanche, le Hamas a tiré une roquette sur la région de Tel-Aviv pour la quatrième fois en autant de jours. Le système de défense Dôme de fer a toutefois intercepté le projectile.

Des roquettes ont également été tirées à Néguev Sdot, Hof Ashkelon, Eshkol, mais aussi Ashdod, Gan et Yavé Hof Ashkelon.

Israël contre Hamas

D’autre part des frappes aériennes israéliennes ont atteint un centre des médias au  centre-ville de Gaza tôt dimanche.

«Au moins six journalistes ont été blessés, souffrant de blessures mineures et modérées, lorsque l’aviation israélienne a frappé le bureau d’Al Qods TV dans le quartier de Rimal à Gaza»,  a déclaré une porte-parole du ministère de la Santé gazaouï.

Dans le nord de la Bande de Gaza, les avions de guerre israéliens ont mené deux raids séparés sur des maisons qui ont tué deux personnes et en ont blessé 10 autres.  Dans la ville de Gaza, les forces navales israéliennes ont aussi ouvert le feu, lançant plus d’une douzaine d’obus sur le rivage, un journaliste de l’AFP.

«Jusqu’à présent, l’armée israélienne a attaqué plus de 1.000 cibles dans la Bande de Gaza » a dit le premier ministre israélien.

Bilan: 53 morts Palestiniens, 3 Israéliens

Sept civils palestiniens ont été tués lors des frappes aériennes dimanche. Ces décès portent à 53 le nombre de Palestiniens tués depuis le début de l’opération le mercredi. Vingt d’entre les morts étaient des civils, et plus de 400 civils ont été blessés, a déclaré. Du côté israélien, trois civils ont été tués et plus de 50 blessés par des tirs de roquettes.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

DiscussionUn commentaire

  1. Francois desjardins

    Qui est le détestable ?? Selon moi Netanyahu prend le gout a l’offensive a faire un sanglot une marque du diable qui imagé tel une soif animal qui a la rage. Le peut de dignité de cette homme qui lui reste est volatille telle une parole infligé par le mensonge.Voici une guere qui s’inflige le désordre et le k.o. en proposant la mort comme issu de la terreur.