Nouvel exercice naval conjoint entre le Canada et les États-Unis

0
Des membres d’éˆquipage du navire américain, le USS Boone, en pleine action lors de l’accostage de leur navire au Port de Quéˆbec pour le Rendez-vous naval 2010. (Photo: Cpl Marc-André Gaudreault, Section Imagerie, Garnison Valcartier)

Quatre navires de la Flotte de l’Atlantique de la Marine royale canadienne participent en ce moment à un exercice interarmées international, l’exercice de groupe opérationnel 6-12, avec la Marine américaine entre le 19 novembre et le 14 décembre, au large de la côte est du Canada et des États-Unis. 

«Notre gouvernement veille à ce que la Marine royale canadienne tienne régulièrement des exercices avec nos alliés afin de maintenir l’interopérabilité et de réussir nos missions, a déclaré le ministre de la Défense nationale du Canada Peter MacKay. Les exercices préparent nos marins à défendre les approches maritimes du Canada et permettent de réaffirmer la capacité des forces navales canadiennes à protéger les intérêts canadiens.»

«Les exercices de groupe opérationnel accroissent la capacité du Canada à travailler au sein d’un groupe multinational et interarmées, a mentionné le commodore Darren Hawco, Commandant de la Flotte canadienne de l’Atlantique. Les navires participants prennent part à l’exercice de groupe opérationnel dans le but d’accroître la capacité nécessaire pour faire face à différentes situations dangereuses, notamment se défendre contre des menaces de moindre envergure provenant de terre ou contre de petites embarcations. Les Navires canadiens de Sa Majesté profiteront de l’occasion pour préparer et entraîner leur équipage pour les déploiements à venir.»

La Marine royale canadienne travaillera avec le Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) afin de combiner l’exercice de groupe opérationnel à l’exercice de défense aérienne du NORAD Amalgam Dart, afin d’augmenter encore plus l’interopérabilité et l’efficacité de la Marine royale canadienne et du NORAD.

Le ministère de la Défense estime ainsi que le programme chargé permettra aux marins de s’entraîner et d’acquérir de l’expérience aux fins de la tenue de toute une gamme d’activités en mer, y compris la navigation et le matelotage, les opérations héliportées et les exercices de guerre. En outre, l’exercice Amalgam Dart offrira une excellente occasion de s’entraîner à la défense mer-air et air-air.

Les unités qui prennent part à l’exercice de groupe opérationnel 6-12 et à Amalgam Dart sont les Navires canadiens de Sa Majesté Iroquois, Preserver, Ville de Québec et St John’s.

Les navires seront accompagnés du personnel et d’aéronefs de la 12e Escadre Shearwater, de la 14e Escadre Greenwood, de la 17e Escadre Winnipeg, de la 3e Escadre Bagotville et de la 22e Escadre North Bay, y compris des hélicoptères CH-124 Sea King, des chasseurs CF-18 et un aéronef de patrouille à long rayon d’action CP-140 Aurora.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.