Traditionnel souper à la chandelle aux Fusiliers Mont-Royal

Afin de poursuivre la tradition du régiment, les Fusiliers Mont-Royal ont organisé un souper à la chandelle (Photo: Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Afin de poursuivre la tradition du régiment, les Fusiliers Mont-Royal ont organisé un souper à la chandelle (Photo: Nicolas Laffont/45eNord.ca)

À la blague, pourrait-on dire que c’est par tradition et non parce qu’ils manquent de budget suite aux coupures fédérales que les Fusiliers du Mont-Royal ont fait un souper «à la chandelle», samedi 24.

Près de 230 convives se sont réunis au manège militaire Les Fusiliers Mont-Royal, situé aux croisements de la rue Henri-Julien et de l’avenue des Pins, afin de poursuivre la tradition du régiment qui a fêté son 102e anniversaire cette année.

Sous la président d’honneur du lieutenant-colonel honoraire Luc Lavoie et du lieutenant-colonel Francis Roy, commandant sortant des Fusiliers, les officiers, sous-officiers, membres de la troupe, la musique et tous les amis du régiment se sont retrouvés autour d’une trentaine de table pour discuter et échanger.

Après l’arrivée des invités d’honneur, un hommage a été rendu aux soldats du régiment disparus.

Au cours du repas qui s’en est suivi, le lieutenant-colonel honoraire a pris la parole, les invités ont levé leur verre à la «santé de la Reine», se sont pliés à la cérémonie du tabac à priser (ça débouche les narines), et ont écouté le commandant actuel, le lieutenant-colonel Luc Saint-Jean, qui a rendu hommage au travail accompli par son prédécesseur.

Finalement, la soirée s’est conclue bien des heures après son commencement avec les marches régimentaires des différents représentants présents.

À lire aussi:

Luc Saint-Jean, nouveau commandant des Fusiliers Mont-Royal >>