45eNord.ca: bilan 2012 et Top 10 des articles de cette année

0
Un F-35 se trouve ici en montage final (Photo: Lockheed Martin)
Un F-35 se trouve ici en montage final (Photo: Lockheed Martin)

Depuis maintenant 7 mois qu’il existe dans sa forme actuelle, 45eNord.ca a mené ses lecteurs de Pearl Harbour à Kaboul, en passant par Fort-Worth, et un peu partout au Canada, voir nos soldats à l’oeuvre. Il a aussi, pour ses lecteurs, couvert les questions d’actualité qui les intéressent. Voici les articles qui ont le plus éveillé l’intérêt des lecteurs de 45eNord.ca en 2012:

En 1ère position:

Des oiseaux dans le ciel

Le vendredi 31 août, on s’est demandé si le Canada n’était pas entré en guerre quand, à 13h30, deux avions de chasse CF-18, sont passés en rase-motte au dessus du Vieux-Port et que, vers 15h30, un CC-130J Hercules a survolé Montréal à plusieurs reprises sous le regard des curieux. C’était, plus simplement dans le cadre du Festival culturel militaire de Montréal que les appareils de l’Aviation royale canadienne avait fait venir deux de ses appareils les plus connus pour faire des démonstrations.

Et cet article est celui qui a le suscité le plus d’intérêt chez les lecteurs de 45eNord.ca en 2012!

CF-18 et Hercules dans le ciel de Montréal >>

En 2e position:

Le décès du capitaine Rioux

En novembre, la nouvelle du décès du capitaine Jeff Rioux, des Fusilliers Saint-Laurent, nous a tous frappé. Ironie du sort, le capitaine Rioux est décédé le 11 novembre, le Jour du souvenir.

Le capitaine Rioux, qui avait servi en Afghanistan, venait tout juste d’assister le matin même à une cérémonie en mémoire des militaires morts au combat. Alors qu’il rentrait après la cérémonie, il aurait perdu la maîtrise de son véhicule. Transporté au Centre de santé de Rimouski, il est décédé quelques heures plus tard.

Le capitaine Jeff Rioux décède le jour du Souvenir >>

En 3e position:

Les extra-terrestres

En octobre, Nick Pope, un ancien conseiller spécial du ministère de la Défense de Grande-Bretagne, nous annonçait que le pays serait en possession d’armes et prêt à se défendre contre une éventuelle attaque extraterrestre. Outre les aéronefs, la Grande-Bretagne aurait de nouvelles armes différentes de celles utilisées dans les guerres d’aujourd’hui et disposerait d’un plan pour s’unir avec les autres nations afin de combattre les extraterrestres, disait Pope.

On prend les menaces venues du ciel très au sérieux puisque l’article qui traitait cette question est arrivé en troisième position.

Que Dieu protège la Reine… des extraterrestres! >>

En 4e position

La Syrie

Le conflit en Syrie, qui se poursuit encore au moment où nous écrivons ces lignes, a fait les manchettes depuis les maintenant 21 mois qu’il dure.

En septembre, nous vous avons présenté une photo exceptionnelle de ce conflit: une journaliste multimédia couvrant différentes zones de guerre, Tracey Shelton, a été témoin d’une scène tragique dans les rues d’Alep, en Syrie. Alors qu’elle démarre sa caméra, un char d’assaut est signalé à proximité immédiate et tire un obus qui explose là où se trouvait trois hommes quelques secondes plus tôt. En une fraction de seconde elle, capture la vie et la mort de ces trois hommes.

Vie et mort dans les rues d’Alep en Syrie >>

En 5e position:

Le processus d’acquisition du F-35 au Canada

L’histoire du processus d’acquisition de l’avion de chasse furtif F-35 de Lockheed-Martin a connu bien des rebondissements depuis qu’en avril dernier le vérificateur général, Michael Ferguson, a publié un rapport qui critiquait sévèrement les autorités militaires et le gouvernement conservateur pour avoir sous-estimé d’une dizaine de milliards le coût d’achat des avions.

Dernier épisode du feuilleton en 2012, un rapport de KPMG déposé, début décembre, nous apprend que le coût serait en fait de plus de 40 milliards $.

F-35: 40 milliards $ et un appel d’offres? >>

6e position

Les qualités et les défauts du F-35 et de son géniteur, Lockheed

Le programme du F-35 de a été durement attaqué en septembre et son constructeur, Lockheed Martin, en a « pris pour son rhume.»

Le nouveau responsable au ministère américain de la Défense du programme du chasseur F-35, le major-général Christopher Bogdan, a déclaré que la relation de son bureau avec le constructeur de l’avion est « la pire que j’ai jamais vu. », la décrivant comme une relation pourrie. Pas en reste, Boeing en a remis une couche, raillant les nombreux retards dans le programme de son concurrent, tout en soulignant qu’en cette période de restrictions budgétaires, la furtivité, c’est pas tout!

F-35: Lockheed se prend deux gifles, l’une de Boeing, l’autre du Pentagone >>

En 7e position:

Nos soldats du 34e groupe brigade

En octobre, plus 200 soldats et officiers du 34e Groupe-brigade du Canada ont pratiqué leurs techniques de combat en zone urbaine dans le port de Montréal. On a pu voir à l’oeuvre nos soldats du Black Watch, du Régiment de Maisonneuve, des Fusiliers Mont-Royal et du 6e Bataillon Royal 22e Régiment.

Nicolas Laffont, de 45eNord.ca, nous y a amené en photos et en vidéos. « Vos prises de vues sont superbes! Très bel entraînement: nos soldats sont supers. Merci. », a même écrit un lecteur.

Des militaires du 34e Groupe-brigade du Canada au port de Montréal (VIDÉOS) >>

En 8e position

Les disputes territoriales sino-japonaises

En septembre, le Japon et la Chine ont « joué » à   » jusqu’où aller trop loin! ».

La confrontation sur les îlots inhabités, Senkaku en japonais, Diaoyu en chinois, s’est amplifiée. Pékin a réagi en établissant unilatéralement de nouvelles frontières maritimes autour des îles, puis, par l’envoi de vaisseaux de patrouille. Sans oublier les six jours de manifestations antijaponaises en Chine pendant lesquels des entreprises japonaises et les missions diplomatiques du Japon ont été attaquées.

De peur que ça finisse par déraper, l’Amérique a dû calmer le jeu.

Chine et Japon, manifs, rumeurs de guerre et roulements de tambour >>

En 9e position

Le Pentagone lâche RIM, fleuron canadien de la techno

Après les douanes américaines, le Pentagone a annoncé en novembre avoir rompu son contrat d’exclusivité avec l’entreprise canadienne Research in Motion (RIM).

Le Canada restera fidèle au fleuron canadien de la techno, mais, chez nos voisins, le Pentagone a rompu son contrat exclusif avec le fabricant des Blackberry et appelé les concurrents de RIM, comme Apple, à lui proposer des téléphones multifonctions.

Le Pentagone lâche Research in Motion, pas le Canada >>

En 10e position

La lutte d’un vétéran pour son traitement

Les lecteurs de 45eNord.ca ont pu suivre, cette année, les nombreuses luttes qu’on dû mené les anciens combattants pour obtenir les services dont ils avaient besoin. Une de ces luttes est celle de Pascal Lacoste, intoxiqué à l’uranium, qui doit se battre pour que lui soit payé un traitement.

On apprenait en septembre qu’il se rendrait le mois suivant en Nouvelle-Écosse subir des traitements et que la Régie de l’assurance maladie du Québec assumerait les coûts du traitement contre l’uranium appauvri, le fédéral refusant de payer qu’il refuse encore de reconnaître ce cas d’intoxication à l’uranium appauvri (note: depuis, la Régie s’est récusée).

Un peu de répit pour l’ancien combattant Pascal Lacoste >>

La VIDÉO de l’année

45eNord.ca est aujourd’hui en Afghanistan avec les soldats de l’opération Attention, la contribution canadienne à la mission de formation de l’OTAN visant à former les soldats et policiers afghans en vue du transfert complet de la sécurité du pays au départ des troupes de l’OTAN en 2014.

Mais, en juin- juillet, nous étions plutôt à Hawaï pour RIMPAC 2012, le plus grand exercice naval au monde: 25 000 militaires de 22 pays, dont 1 400 Canadiens, 42 navires, 6 sous-marins et près de 200 avions et hélicoptères.

Nicolas Laffont, de 45eNord.ca, avait fait la traversée du 21 au 29 juin de San Diego à Pearl Harbour, à bord du navire de guerre canadien NCSM Algonquin, à la tête d’une flotte de neuf navires, et avait produit à cette occasion plusieurs vidéos dont voici le plus bel exemple:

En route pour RIMPAC 2012 à bord du NCSM Algonquin…SAIL!

BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2013

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.