Canadiens en Afghanistan: qu’est-ce que l’Opération Attention? (PHOTOS)

Briefing au Camp Blackhorse (Photo: Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Rencontre entre Canadiens et Afghans (Photo: Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Pratique de tirs pour les Canadiens du camp Blackhorse (Photo: Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Match de hockey au camp Phoenix (Photo: Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Le colonel Ian Hope assiste à la graduation de deux "kandaks" (Photo: Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Les Canadiens en Afghanistan se préparent pour Noël (Photo: Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Le journaliste Nicolas Laffont en compagnie de militaires canadiens à la nouvelle enceinte de Kaboul (Photo: Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Soldats afghans et canadiens au camp Mike Spann, à Mazar-e-Sharif (Photo: Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Nicolas Laffont est actuellement en reportage en Afghanistan avec les Forces canadiennes déployées pour l’Opération Attention. 

Voilà plus d’une décennie que la guerre afghane a commencé et les Canadiens sont présents depuis janvier 2002.

La mission de combat qui était basée à Kandahar, dans le sud du pays, a pris fin en juillet 2011.

Depuis, le contingent de militaires canadiens présents a diminué pour atteindre environ 900 soldats qui entraînent les forces de sécurité afghanes. C’est ce que les militaires appellent l’Opération Attention, la Contribution canadienne à la mission de formation – Afghanistan (CCMF-A).

Formateurs, instructeurs, éducateurs, aviseurs, … Dans le cadre de cette opération, le Canada envoie ses militaires pour fournir le soutien en formation et en développement professionnel aux forces de sécurité nationale de l’Afghanistan: l’Armée nationale afghane (ANA), la Force aérienne afghane (FAA) et la Police nationale afghane (PNA).

Le but est de soutenir le gouvernement de la République islamique d’Afghanistan lorsque les troupes de l’OTAN quitteront le pays en 2014.

Le gouvernement du Canada a alloué une enveloppe budgétaire de près de 700 millions $ par an entre 2011 et 2014 (500 millions pour la présence militaire, 85 millions pour l’installation et la fermeture de la mission de formation et 100 millions en aide et développement).

Après une rotation 0 en juillet 2011 et une rotation 1 en février 2012, c’est désormais à la « roto » 2 d’être aux commandes. Particularité de ce déploiement ? Ce sont quasiment tous des Québécois.

En octobre et novembre dernier, ce sont en effet près de 870 militaires qui se sont envolés depuis l’aéroport international Jean-Lesage de Québec pour se rendre dans la capitale afghane: Kaboul.

Répartie dans une dizaine de camps à Kaboul (et un autre dans la ville de Mazar-e-Sharif, dans le nord du pays), la nouvelle rotation est commandée par le colonel Roch Pelletier.

Durant les prochaines semaines, 45eNord.ca se rendra dans chacun des camps sur lesquels se trouvent des Canadiens:

  • Camp Phoenix, c’est le quartier général de la Contribution canadienne à la mission de formation – Afghanistan.
  • Camp Blackhorse, c’est le Centre consolidé de mise en service. C’est ici que sont formés les kandaks, les unités de la taille d’un bataillon d’infanterie, d’appui au combat, de soutien logistique au combat et de dégagement d’itinéraire pour le service opérationnel.
  • Nouvelle enceinte de Kaboul, c’est là où se trouve l’Académie des sciences médicales des forces armées (ASMFA). Les Canadiens avisent au niveau clinique et développent le leadership en place.
  • À l’aéroport international de Kaboul Nord, se trouve l’École de la Force aérienne afghane où les Canadiens sont des conseillers en instruction qui appuient les mentors et le cadre d’instructeurs afghans.
  • Le Centre d’instruction militaire régional – Nord se trouve au Camp Mike Spann, à Mazar-e-Sharif. Une équipe de conseillers médicaux des Forces canadiennes aide à l’établissement d’une capacité médicale durable au sein des Forces de sécurité nationale afghanes.
  • Camp Julien, c’est le Centre d’alphabétisation de Darulaman. 1 400 afghans peuvent être accueillis en tout temps et les Canadiens ont mis en place une Équipe consultative sur l’instruction.
  • Au Camp Alamo se trouve le Centre d’entraînement militaire de Kaboul, qui est le centre d’entraînement principal de l’Armée nationale afghane. Le contingent de militaires canadiens offrent du soutien à l’équipe de commandement et aux instructeurs afghans.
  • Enfin, Camp Eggers est le quartier général de la Mission de formation de l’OTAN en Afghanistan où se trouve un important contingent de Canadiens dont le commandant de la mission de formation canadienne, le major-général Jim Ferron, qui sert aussi en tant que commandant adjoint – Opérations de la mission de l’OTAN.

*Le matériel de protection visuel porté par notre journaliste durant son séjour, des lunettes Sawfly, est une gracieuseté de la compagnie montréalaise Revision Military.

2 réponses à Canadiens en Afghanistan: qu’est-ce que l’Opération Attention? (PHOTOS)

  1. Rosalie 26 janvier 2013 at 14:50

    Merci pour les imformations que tu ma apporter nicolas j’en ai beaucoup apris maintenant je suis prête pour mon exposer :)

    Répondre
    • Nicolas Laffont 26 janvier 2013 at 15:12

      Avec plaisir Rosalie. Si tu veux encore plus d’infos, tu sais comment nous joindre ;-)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>