F-35: les libéraux (re)demandent la démission de Peter MacKay

0
Le ministre de la Défense Peter MacKay (Photo: © 2012 Halifax International Security Forum)

Le Parti Libéral de Canada demande la démission du ministre de la Défense, Peter MacKay, suite à ce que les libéraux appellent le « fiasco du F-35 ».

On sait maintenant que la chaîne CTV a appris que, selon le rapport de KPMG concernant les coûts d’acquisition du F-35, qui sera déposé la semaine prochaine à la Chambre des communes, le coût serait en fait proche des 40 milliards $. En réponse à ces coûts, le gouvernement envisagerait sérieusement de lancer finalement un appel d’offres ouvert à tous.

Le rapport de la firme d’études KPMG a été commandé par le gouvernement conservateur suite au rapport du vérificateur général du Canada, Michael Ferguson, publié au printemps dernier et qui faisait état de coûts vraisemblablement sous-estimés, de décisions prises sans autorisations ni documentation suffisante, des cachotteries faites aux parlementaires… Le vérificateur général Michael Ferguson réprimandait sévèrement le gouvernement pour son processus d’achat des avions de chasse furtif F-35.

Le chef libéral Bob Rae a donc fait la déclaration suivante ce vendredi 7 décembre à l’occasion de l’annonce du gouvernement conservateur d’annuler les F-35 : « L’annulation de ce contrat de milliards de dollars a exposé au grand jour l’incompétence financière et la mauvaise gestion du processus d’approvisionnement des conservateurs de Harper dans le dossier des F‑35. Ils ont dépensé des millions de dollars des contribuables pour promouvoir leur décision d’acquérir ces avions de combat en dépit du fait qu’ils étaient bien au courant de leur coût véritable et astronomique. »

Le communiqué du chef du Parti Libéral ajoute: « Il est temps que les conservateurs soient tenus responsables de la façon totalement inepte dont ils ont géré l’acquisition d’équipement militaire la plus importante de l’histoire du Canada. Cet échec incombe entièrement au ministre de la Défense dont l’incompétence est inexcusable. Il a agi à titre de porte-parole en chef pour Lockheed-Martin pendant deux ans, alors que les conservateurs ont sciemment induit les contribuables en erreur. Les Canadiens n’ont plus confiance en ce ministre et il doit démissionner. »

Le porte-parole libéral responsable de la défense, John McKay, pour sa part a ajouté : « Les conservateurs de Harper ont perdu tout crédibilité concernant le remplacement de nos CF-18. La confiance dans tout processus d’approvisionnement militaire futur ne sera pas atteinte avant que ce gouvernement présente en premier ses excuses aux Canadiens pour sa mauvaise gestion flagrante. »

À lire aussi:

F-35: 40 milliards $ et un appel d’offres? >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.