Le porte-avion Charles de Gaulle va bientôt passer par la case « arrêt technique »

0
Le Charles de Gaulle en 2009 photographié depuis un hélicoptère de l’US Navy (Photo: U.S. Navy VFA-146)

Le porte-avions français Charles de Gaulle va commencer, en janvier prochain, son prochain arrêt technique.

Les travaux, qui sont prévus depuis quelques temps déjà, devraient durer plusieurs mois. Si jamais le bâtiment devait être mobilisé, il pourrait être réarmé assez rapidement. Le chantier sera réalisé sous la direction du groupe DCNS, qui a signé en septembre dernier, avec le Service de soutien de la flotte, un contrat portant sur le maintien en condition opérationnelle du Charles de Gaulle. D’une durée de quatre ans, ce marché comprend, notamment, trois arrêts techniques d’ici la mi-2016.

Le Charles de Gaulle a été lancé en 1994 et mis en service en 2001.

Le prochain contrat de maintien en condition opérationnelle devrait comprendre la maintenance courante du porte-avions, mais également sa refonte à mi-vie. Le navire arrivera en effet à la moitié de sa durée de vie en 2017, et c’est à cette occasion que sera réalisée à l’occasion de sa seconde IPER (Indisponibilité Périodique pour Entretien et Réparations), qui comprendra notamment le rechargement de ses deux cœurs nucléaires.

Entre juillet 2007 et décembre 2008, le porte-avions était déjà passé par sa première IPER.

Long de 261,5 mètres pour un déplacement de 42 500 tonnes en charge, le porte-avions français, qui peut mettre en œuvre jusqu’à 40 avions et hélicoptères, a été construit à Brest par DCNS et a un équipage d’environ 2 000 personnes.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.