Le président syrien Al-Assad n’est plus le bienvenu à Moscou

0

Le ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré ce samedi 22 décembre que Moscou n’a pas l’intention d’offrir l’asile à son allié syrien Bashar Al-Assad, dont le régime vacille, s’il décide de se retirer. Toutefois, il invite tous les pays qui souhaiteraient le faire à s’adresser directement à Al-Assad.

La Russie , avec la Chine, a pourtant utilisé à plusieurs reprises son droit de veto au Conseil de sécurité de l’ONU pour protéger son vieil allié des sanctions internationales, mais il semble maintenant chercher de plus en plus à se distancer d’Assad.

Sergueï Lavrov a déclaré que des pays de la région, qu’il ne peut pas nommer nommer publiquement, avaient demandé à la Russie de transmettre leur offre d’asile à Assad. Il a déclaré que la Russie a répondu en leur disant de s’adresser directement à Assad: « Nous avons répondu: Qu’est-ce que nous avons à faire avec ça. Si vous avez de tels plans, vous allez directement à lui.(Assad) « .

Lire l’article de l’agence russe TASS >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.