Les réservistes du Québec en route pour Noble Guerrier 13

1
Les troupes prêtes pour le départ pour Fort Pickett, en Virginie, pour l'exercice Noble Guerrier (Photo: Fusilliers Saint-Laurent)
Les troupes prêtes pour le départ pour Fort Pickett, en Virginie, pour l’exercice Noble Guerrier (Photo: Fusilliers Saint-Laurent)

Plus de 1 500 réservistes des 34e et 35e Groupe-brigade du Canada vont participer à l’exercice Noble Guerrier 13, qui aura lieu cette fois à Fort Pickett, en Virginie, États-Unis, du 2 au 9 janvier.

L’exercice Noble Guerrier 13 a pour but de permettre aux réservistes de l’Armée canadienne de valider l’instruction qu’ils ont reçue, dans un environnement autre que celui auquel ils sont habitués au Québec.

«La détermination dont font preuve nos réservistes est un atout de taille pour l’Armée canadienne », a souligné le lieutenant-général Peter Devlin, commandant de l’Armée canadienne. «Des militaires venant de partout au Québec et représentant un grand nombre de groupes professionnels sont réunis dans le cadre de cet exercice afin d’atteindre un but commun.»

Au cours de la semaine durant laquelle aura lieu l’exercice, les militaires participeront à une série de scénarios et de simulations de combat intense. Ce genre d’activités d’entraînement aide les réservistes à conserver un niveau de préparation élevé, ce qui permet à l’Armée canadienne d’atteindre et de dépasser ses objectifs relatifs à son niveau de disponibilité opérationnelle.

L’exercice Noble Guerrier 13 de cette année est le point culminant du cycle d’entraînement des réservistes du Québec. Fort Pickett leur offre l’occasion de mettre à jour et de développer leurs compétences et leurs connaissances dans un environnement nouveau, ce qui est essentiel à l’entraînement des membres de la Force de réserve.

L’an passé, Noble Guerrier 12 avait eu lieu au Camp Lejeune, en Caroline du Nord.

Notez que 45eNord.ca se rendra avec les réservistes à Fort Pickett. Notre journaliste, Mélanie Thibault, passera les huit jours de l’exercice sur le terrain et réalisera une série d’articles.

Diplômée d'une maîtrise sur les politiques culturelles européennes à la Sorbonne Nouvelle et d'un Certificat en journalisme à l'Université de Montréal, Mélanie oeuvre en presse écrite et web depuis 2005. Elle a occupé le poste de directrice de l'information au ChâteauguayExpress.ca et est pigiste pour différents médias à l'étranger.

DiscussionUn commentaire

  1. Capt Pierre Frenette

    Bonjour Mélanie, j’ai pris connaissance de vos articles, et je dois avouer que je les trouvent très bien écrits. J’étais moi-même à l’exercice, je suis le G6, donc celui qui était en charge de communications et de tous les systèmes informatiques. Je trouve que votre vision de la Réserve est très exact pour quelqu’un de civil et je vous remercie beaucoup pour cette belle couverture médiatique qui nous aidera sûrement dans notre recrutement futur.

    Merci