Revue militaire hebdo (semaine du 10 au 16 décembre 2012)

0

Chaque semaine, 45eNord.ca vous propose de (re)voir quelques uns de ses meilleurs articles de l’actualité militaire de la semaine.  

Qu’est ce qui s’est passé cette semaine du 10 au 16 décembre? La réponse en quelques liens:

Nicolas Laffont en Afghanistan

Le 12 décembre, Nicolas Laffont, de 45enord.ca, se posait à Kaboul. Dans les prochaines semaines, il rendra compte de la mission canadienne de formation en Afghanistan.

Les forces armées afghanes sont encore fortement dépendantes de l’aide des troupes étrangères même s’il ne reste plus de deux ans avant le retrait des troupes de l’OTAN.

Pendant ce temps, les combats n’ont pas cessé. Encore cette semaine, un attentat à la voiture piégée a tué deux civils et blessés 19 personnes. Par ailleurs, plus de 2 millions d’Afghans sont menacés par le froid cet hiver.

Seul point positif, une accalmie des attaques d’initiés: le mois de novembre a été le premier mois sans soldats de l’OTAN tués par des alliés afghans et aucune attaque d’initiés n’a encore été signalée en décembre.

45eNord.ca en Afghanistan pour l’Opération Attention >>

Les forces afghanes encore fortement dépendantes des Américains et de l’OTAN >>

Deux morts et 19 blessés dans un attentat suicide contre une base de l’OTAN en Afghanistan >>

Deux millions d’Afghans en danger cet hiver >>

Afghanistan: accalmie dans les attaques d’initiés malgré une année 2012 record >>
Le F-35 vole-t-il encore?

La semaine dernière (du 3 au 9 décembre) avait été horrible pour le F-35, cette semaine (du 10 au 16), ça ne s’est pas arrangé.

Le rapport indépendant tant attendu de KPMG a enfin été déposé. Il estime à 45 milliards de dollars les coûts d’achat et d’entretien des F-35 pendant un cycle de vie de 42 ans.

Le dossier des F-35 repart à zéro et toutes les options sont sur la table, le F-35 reste une des options envisagées mais l’achat d’autres appareils sera dorénavant envisagé.

Et, bonheur suprême, une étude de l’Institut de la conférence des associations de défense, qui analyse les autres études sur l’achat du F-35, nous aide à comprendre…pourquoi nous ne comprenons pas!

Le général Charles Bouchard se retire du comité sur le F-35  >>

F-35: le rapport de KPMG confirme que le processus était corrompu, disent les libéraux >>

Nouvelle étude de l’ICAD sur les coût du F-35: un exercice de prospective difficile >>

Le retour du NCSM Windsor

L’achat du F-35 semble être à l’eau, ce qui n’est pas normal, mais le NCSM Windsor, est lui aussi à l’eau, ce qui, pour un sous-marins, est parfaitement normal.

Le NCSM Windsor est retourné en mer hier à Halifax, en Nouvelle-Écosse, marquant ainsi officiellement la fin de son cycle de maintenance approfondie (le grand carénage).

Les sous-marins NCSM Windsor et NCSM Chicoutimi seront opérationnels en 2013 et s’ajouteront au NCSM Victoria, opérationnel, lui, dès cette année.

Sous-marins canadiens: 3 sur 4 seront opérationnels pour 2013 >>

Susan Rice renonce au poste de secrétaire d’État

L’éventuelle nomination de l’ambassadrice des États-Unis à l’ONU de avait provoqué une levée de boucliers des républicains qui la soupçonnaient d’avoir cherché à tromper les Américains sur le caractère terroriste de l’attaque de Benghazi pour ne pas ternir le bilan du président à quelques semaines de l’élection.

Ce sera donc plutôt le sénateur du Massachusetts, John Kerry qui remplacer a Hillary au Département d’État et le sénateur républicain Chuck Hagel du Nebraska devrait remplacer panetta à la Défense.

Succession d’Hillary Clinton: Rice tire sa révérence et laisse la place à Kerry >>

La fusée nord-coréenne enfin lancée

Report, difficultés techniques, et il y a trop de neige, et je la retire du « pas de tir « , et ceci, et cela. On n’y croyait plus, au lancement de cette fusée nord-coréenne. Pourtant, elle a été lancée le 11 décembre à 7h49, heure normale de l’Est.

Le NORAD, à qui rien n’éhappe, ni le Père Noël, ni les fusées nord-coréennes, confirme le lancement de la fusée dont la première partie s’abîme en mer Jaune et la 2e en mer des Philippines.

La fusée nord-coréenne a finalement été lancée! >>

Le Canada condamne fermement le lancement de la fusée nord-coréenne >>

C’est la « semaine de peur des islamistes »

En Syrie, après la peur des armes chimiques la semaine dernière, c’est maintenant « la semaine de la peur des islamistes ».

Les rebelles islamistes sont en principe exclus du commandement des groupes d’insurgés syriens, mais c’est à eux que la rébellion doit plusieurs de ses victoires. L’insurrection n’est donc pas prête à se passer du secours des islamistes armés, même si Washington a désigné l’un de ces groupes,  le Djabhat al-Nousra comme organisation terroriste.

Le Canada, lui, refuse même de reconnaître la Coalition de l’opposition comme seule représentante légitime du peuple syrien tant qu’elle n’aura pas écarté définitivement les groupes islamistes.

Pendant ce temps, le bilan du conflit s’alourdit alors que les combats font toujours rage aux abords de Damas, que les rebelles sont aux portes de la capitale.

Des islamistes parmi les rebelles qui se sont emparés d’une base militaire syrienne >>

Syrie: plus pour les réfugiés, mais Ottawa ne reconnaît toujours pas l’opposition >>

Syrie, le bilan s’alourdit alors que le régime al-Assad continue à résister >>

1 ère ronde du référendum constitutionnel: l’Égypte divisée

Après une semaine de violences et d’affrontements entre les pro et les anti-Morsi, la première ronde du référendum sur le projet islamiste de constitution se solde par 56,5% pour le Oui, et 43,5% pour le Non dans l’ensemble du pays, mais au Caire, la capitale, c’est l’inverse, 57% pour le Non et 43% pour le Oui.

Une mince mince victoire qui laisse l’Égypte divisée

En attendant, le 22 décembre, la deuxième ronde de ce référendum qui déterminera si l’Égypte gardera un caractère laïque ou deviendra un état religieux dirigé par le président Mohammed Morsi, issu des Frères musulmans, et ses alliés ultra-conservateurs salafistes. sera lïque et libérale ou deviendra une réupublique isalmiste, l’opposition crie à la fraude.

Texte intégral de la proposition de constitution égyptienne soumise au référendum >>

Référendum égyptien: 120 000 soldats pour protéger les bureaux de vote  >>

Référendum égyptien, 1ère ronde: 56% Oui, 44% Non, mais le pays reste divisé >>

 

Situation  « renversante » au Mali

Au Mali, le chef des putschistes Amadou Sanogo, qui avait renversé le président Touré le 22 mars, a arrêté cette fois le premier ministre Cheik Modibo Diarra, qui avait été nommé pour mener un gouvernement d’union nationale de transition et l’a contraint à démissionner. Il ne s,entendait pas avec Diarra sur l,intervention militaire pour reconquérir le nord du pays., qui est aux mains de groupes islamistes armés.

Le premier ministre malien arrêté et forcé à démissionner >>

Notre vidéo de la semaine

Les manifestants pro et anti-Morsi s’affrontent avant le référendum sur le projet islamiste de constitution que le président Mohamed Morsi propose aux Égyptiens.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.