Sous-marins canadiens: 3 sur 4 seront opérationnels pour 2013

0
L'officier présent ici peut contrôler l'immersion et la direction du sous-marin (Photo: Nicolas Laffont)
L’officier présent ici peut contrôler l’immersion et la direction du sous-marin (Photo: Nicolas Laffont)

Les sous-marins NCSM Windsor et NCSM Chicoutimi seront opérationnels en 2013 et s’ajouteront au NCSM Victoria, opérationnel, lui, dès cette année.

Le NCSM Windsor est retourné en mer hier à Halifax, en Nouvelle-Écosse, marquant ainsi officiellement la fin de son cycle de maintenance approfondie (le grand carénage).

« Le retour en mer du NCSM Windsor constitue un évènement qui fait date. Son équipage entame à présent un périple captivant où l’on mettra l’accent sur les opérations en mer, » a déclaré à cette occasion le ministre de la Défense, Peter MacKay.

« Durant les prochains mois, le Windsor procédera à l’entraînement de son équipage et effectuera des essais pour atteindre un niveau de disponibilité opérationnelle élevé, » a déclaré pour sa part le vice-amiral Paul Maddison, commandant de la Marine royale canadienne. « Cette étape cruciale se modèle sur les réalisations du NCSM Victoria qui l’a précédé et constitue un jalon important afin que la flotte de sous-marins de classe Victoria atteigne un état stable. »

Le NCSM Chicoutimi devrait être le prochain sous-marin canadien à être déclaré opérationnel, portant en 2013 à 3 sur 4 le nombre de sous-marins canadiens enfin opérationnels.

État de la Flotte

La Défense nationale a publié une mise à jour de l’État de la flotte de sous-marins canadiens ce 14 décembre. Elle y projette qu’en 2013 le NCSM Windsor sera en poste dans l’océan Atlantique, le Victoria dans le Pacifique, Atlantique et qu’un troisième sous-marin, le Chicoutimi, devrait lui aussi être opérationnel en 2013. Le 4e sous-marin,  le NCSM Corner Brook, quant à lui, entreprendra une période de grand carénage en 2013.

NCSM Chicoutimi

Le Chicoutimi est actuellement en grand carénage. Ces travaux sont effectués au chantier maritime de la Victoria Shipyards Co. Ltd, à Esquimalt (C.-B.). On prévoit que les travaux seront complétés à temps et que le sous-marin sera disponible pour les opérations en 2013.

NCSM Corner Brook

Au printemps 2011, le Corner Brook, qui se rendait à Esquimalt pour se préparer au grand carénage a heurté le fond de l’océan alors qu’il faisait des manœuvres en plongée pour l’instruction d’officiers sous-mariniers dans la baie Nootka, sur la côte Ouest de l’île de Vancouver.

Une commission d’enquête a été convoquée pour éclaircir les circonstances de l’accident du Corner Brook, d’enquêter sur la cause et sur les facteurs contributifs de l’accident et de déterminer des mesures de prévention, le cas échéant.

Les réparations au sous-marin seront faites au cours de ce grand carénage que l’on entreprendra au chantier naval de la Victoria Shipyards Co. Ltd., à partir de janvier 2013.

NCSM Victoria

En novembre 2011, le Victoria a officiellement terminé son grand carénage.

À la suite de son grand carénage, le Victoria a commencé la procédure de certification de l’équipage et de validation des systèmes d’armes en vue de déclarer le sous-marin pleinement opérationnel. Ce processus porte le nom de Programme de préparation opérationnelle échelonné.

En décembre 2011, le Victoria a pris la mer pour faire des essais d’équipement et pour l’entraînement de l’équipage.

En janvier 2012, le Victoria a effectué la première plongée du cycle opérationnel ainsi que l’étape de ses exercices de préparation au combat.

En mars et avril 2012, le Victoria a mené à bien une série d’essais en mer de son système d’armes, dont des tirs multiples de torpilles lourdes MK48.

En juillet 2012, le Victoria a torpillé et coulé un navire hors service de la marine américaine dans le polygone de tir d’essai au large de l’île Kauai à Hawaï dans le cadre de l’exercice Rim of the Pacific (RIMPAC). Le Victoria est le premier sous-marin de la classe Victoria à réussir l’exploit de viser et de couler un navire avec cette torpille.

La planification actuelle permettra au NCSM Victoria et à son équipage d’être déclarés entièrement opérationnels dès cette année..

NCSM Windsor

En décembre 2012, le Windsor est retourné en mer, marquant ainsi officiellement la fin de son cycle de maintenance approfondie à l’Installation de maintenance de la flotte Cape Scott du MDN à Halifax en Nouvelle-Écosse. La réalisation des travaux du grand carénage permettra désormais au Windsor de mener des essais en mer et des exercices d’entraînement de son équipage afin de se préparer aux opérations futures, communément appelé le Programme de préparation opérationnelle échelonné. On prévoit que le programme du Windsor se déroulera sensiblement de la même manière que celui du NCSM Victoria, le premier sous-marin de la classe Victoria à être devenu opérationnel et à avoir obtenu un système d’armes certifié, en mesure de lancer des torpilles lourdes Mk 48.

D’autres essais auront lieu à l’hiver 2013. On prévoit que le Windsor soit déclaré entièrement opérationnel en 2013.

À lire aussi:

Le sous-marin NCSM Windsor bientôt déclaré opérationnel >>

Un sous-marin canadien torpille un navire américain >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.