Syrie: les militaires préparent des bombes de gaz sarin

0
Des canons de l’armée syrienne en action (Photo: mil.cankaoxiaoxi.com)

La chaîne américaine NBC affirme que l’armée syrienne a chargé de gaz sarin des bombes destinées à être larguées par avion.

Des responsables américains se seraient ainsi exprimés à la chaîne ce mercredi sous couvert d’anonymat.

La veille, un responsable américain s’exprimant lui aussi sous couvert de l’anonymat avait affirmé que «plusieurs indices» laissaient penser que le régime syrien avait commencé à assembler les précurseurs chimiques nécessaires à la militarisation du sarin.

Lundi, nous faisions état du possible déplacement de composants chimiques par les forces gouvernementales. Le régime de Bachar al-Assad a toutefois démenti ces informations.

Mais voilà donc que, mercredi soir, les sources de NBC disent que leurs pires craintes se confirment: les agents neurotoxiques sont chargés et verrouillés à l’intérieur des bombes.

Si cette information s’avère vraie, elle marquerait à coup sûr une étape supplémentaire dans la fuite en avant du régime de Bachar al-Assad.

«Si vous commettez l’erreur tragique d’utiliser ces armes, il y aura des conséquences et vous en répondrez. Nous ne pouvons pas permettre que le XXIe siècle soit assombri par les pires armes du XXe siècle.»
Barack Obama à Bachar al-Assad

NBC ajoute que le président syrien n’a pas encore donné l’ordre d’y recourir et que les bidons remplis de neurotoxiques n’ont pas été fixés sous les ailes des avions.

La chaîne CNN précise de son côté que les services de renseignement israéliens, turcs, libanais et jordaniens sont en contact étroit avec leurs homologues américains pour définir la conduite à tenir.

Mardi, Barack Obama a solennellement mis en garde Bachar al-Assad de ne pas utiliser d’armes chimiques: «Aujourd’hui, je veux dire très clairement à Assad et à ceux qui obéissent à ses ordres que le monde entier (vous) observe. Le recours à des armes chimiques est et serait totalement inacceptable […] Si vous commettez l’erreur tragique d’utiliser ces armes, il y aura des conséquences et vous en répondrez. Nous ne pouvons pas permettre que le XXIe siècle soit assombri par les pires armes du XXe siècle», a-t-il lancé.

À lire aussi:

Syrie: le régime al-Assad déplace des composants d’armes chimiques >>

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.