Afghanistan: la Direction nationale de la Sécurité attaquée par des kamikazes

0
Les forces de sécurité ont abattus les six assaillants (Photo: NDS)
Les forces de sécurité ont abattus les six assaillants (Photo: NDS)

Un commando de kamikazes a pris d’assaut un complexe des services secrets afghans mercredi 16 dans le centre de Kaboul, tuant deux gardes avant d’être abattus. Trente-trois civils ont été blessés.

Le dernier attentat en date dans la capitale remonte au 17 décembre alors que l’auteur de ces lignes s’y trouvait. Une voiture piégée avait sauté devant des bâtiments de la  compagnie américaine Contrack oeuvrant pour l’armée afghane, faisant un mort et une quinzaine de blessés, dont cinq étrangers.

Mercredi 16 à midi, une forte explosion, entendue dans plusieurs quartiers de Kaboul, a marqué le début de l’assaut, dans une grande rue passante à proximité du ministère de l’Intérieur et de la Zone verte, à l’intérieur de laquelle se trouvent notamment des ambassades et des organisations internationales.

Six terroristes bourrés d’explosifs

Selon Shafiqullah Taheri, un porte-parole de la Direction nationale de la sécurité (National Directorate of Security, NDS) un premier assaillant a fait exploser une voiture piégée à l’entrée du complexe, avant d’être suivis par cinq autres attaquants qui sont sortis d’un second véhicule.

Les six hommes, munis de vestes bourrées d’explosifs, de grenades et de fusils d’assaut Kalachnikov, ont tous été abattus.

Le général Mohammad Ayoub Salangi, chef de la police de Kaboul, a confirmé le nombre de six kamikazes.

Un autre véhicule piégé, avec un « nouvel explosif liquide », a été retrouvé à proximité des lieux et neutralisé, a indiqué M. Taheri sans plus de précisions. « Nos experts ont réussi à désamorcer les explosifs trois minutes avant qu’ils ne sautent », a-t-il raconté.

Deux garde du NDS sont mort durant l’attaque. Au total, 33 civils ont été blessés, dont 17 sont encore hospitalisés, a précisé Sediq Sediqqi, le porte-parole du ministère de l’Intérieur.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.