Arrivé à Washington le 10 janvier, Karzaï rencontrera Obama le 11 (PHOTOS)

0

Le Pentagone a sorti le grand jeu pour accueillir le président afghan Hamid Karzaï qui est arrivé à Washington le jeudi 10 janvier.

Hamid Karzaï a été reçu avec une salve d’honneur de 21 coups de cannon , Memorial de du 11 septembre au Pentagone avant la rencontre avec le secrétaire à la Défense Leon Panetta et d’autres responsables de la Défense américaine.

Le président afghana a rencontré privément un peu plus tard a secrétaire d’État américaine, Hillary Clinton, au Département d’État avant de se joindre pour le déjeûner au secrétaire à la Défense Leon Panetta et au conseiller du président pour la sécurité nationale Tom Donilon.

Le chef d’État afghan rencontrera ce vendredi 11 janvier le président Barack Obama et d’autres hauts responsables gouvernementaux avec qui il discutera, entre autres, de la présence américaine en Afghanistan après le départ des forces de l’OTAN,en 2014.Karzaï a déclaré qu’il estime que les États-Unis et en Afghanistan pouvaient travailler sur la voie à suivre pour en arriver un accord bilatéral de sécurité « qui assurera les intérêts de l’Afghanistan, ainsi que les intérêts des Etats-Unis. »

Pour l’après-2014, les responsables américains en Afghanistan ont proposé des options pour maintenir les troupes américaines en Afghanistan à un niveau de 6 000 à 15.000 soldats en Afghanistan après 2014 pour poursuivre la chasse aux terroristes aider au développement des forces de sécurité afghanes.Mais la Maison Blanche a vise encore plus bas, déclarant aux journalistes le mardi 8 janvier que Barack Obama serait ouvert à la possibilité de retirer totalement toutes les troupes, en autant qu’il peut avoir confiance que l’Afghanistan puisse se débrouiller.

Karzaï a été de rencontrer en privé plus tard jeudi au Département d’Etat avec la secrétaire d’Etat Hillary Rodham Clinton avant d’être rejoint pour le dîner par Panetta et conseiller d’Obama pour la sécurité nationale, Tom Donilon.

Fait innatendu, le président afghan, alors qu’il passait les troupes en revue à son arrivée, s’est arrêté devant le drapeau américain et incliné en signe de respect.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.