L’année 2013 est désignée « l’Année des vétérans de la guerre de Corée »

0

Le ministre des Anciens combattants Steven Blaney a annoncé cette semaine à Ottawa que l’année 2013 sera désignée « Année de la guerre de Corée », le conflit sanglant qui opposa les deux Corées de juin 1950 à juillet 1953.

« Il est de notre devoir, aujourd’hui, de rendre hommage aux 26 000 Canadiens et Canadiennes en uniforme qui sont venus en aide aux Sud Coréens pendant la guerre de Corée », a-t-il déclaré, « …et plus particulièrement, aux 516 Canadiens qui ont donné leur vie pour défendre les valeurs de paix et de liberté dans la péninsule coréenne. »

L’Année des vétérans de la guerre de Corée coïncide avec le 60e anniversaire de l’armistice de la guerre de Corée. Cette année marque également le 50e anniversaire des relations diplomatiques entre le Canada et la Corée du Sud.

La guerre de Corée a débuté le 25 juin 1950, et les combats ont pris fin le 27 juillet 1953 avec la signature de la Convention d’armistice en Corée. Quelque 7 000 Canadiens ont continué à servir dans le théâtre des opérations, dans un climat de forte tension, entre la signature de l’armistice et la fin de l’année 1955. Certains sont restés en Corée jusqu’en 1957.

La majorité des 1 000 membres de membres de l’Aviation canadienne qui ont participé au conflit, environ 800 personnes, provenait du 426e Escadron d’entraînement au transport qui était alors situé à la Base de l’Aviation royale canaienne de Lachine, au Québec, rappellet-on sur le site de l’Aviation royale canadienne, tandis que le reste du groupe était constitué de pilotes de chasse, d’infirmières navigantes, d’un cadre de personnel d’approvisionnement, technique et du renseignement photographique, ainsi que d’un juge-avocat général.

Vingt-et-un pilotes de chasse volontaires canadiens ont été envoyés en Corée pour exercer des fonctions de combat à bord de F-86 Sabre. Ils ont servi en petits groupes désignés de mars 1952 à novembre 1953. Le Capitaine d’aviation Omer Levesque, qui était en échange pour un an à la United States Air Force (USAF) lorsque la guerre a éclaté, était le premier combattant de l’ARC à prendre part à cette guerre. Les pilotes de chasse canadiens ont effectué des vols avec la 4e Fighter Interceptor Wing [escadre de chasseurs d’interception]de l’USAF à Kimpo (à environ 24 km au nord-ouest de Séoul) ou avec la 51e Escadre de chasseurs d’interception à Suwon (à environ 32 km au sud de Séoul).

« La guerre de Corée, (est) le troisième conflit le plus sanglant auquel a participé le Canada », a déclaré pour sa part M. John Bishop, président national de l’Association canadienne des vétérans de la Corée. « Le 60e anniversaire du cessez-le-feu restera… dans la mémoire de tous ceux qui ont servi en Corée. »

Les noms des 516 Canadiens qui sont morts en service durant la guerre, dont les quelque 400 Canadiens qui reposent en paix en République de Corée, figurent dans le Livre du Souvenir de la guerre de Corée dans la Tour de la Paix, à Ottawa.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.