Construction d’une Étoile Noire: la Maison-Blanche dit non!

1
Une Étoile Noire pour les États-Unis en 2016? (Photo: LucasFilm)
Une Étoile Noire pour les États-Unis en 2016? « Non », dit la Maison Blanche (Photo: LucasFilm)

Souvenez-vous, début décembre nous vous faisions part d’une pétition qui réclamait au Gouvernement des États-Unis, la construction d’une Étoile Noire (Death Star). La Maison-Blanche vient officiellement d’y répondre et la réponse vaut son pesant de cacahuètes en or.

Une pétition demandait très sérieusement d’«assurer les moyens et le financement d’une Étoile Noire pour en commencer la construction d’ici à 2016», argumentant que «en concentrant nos ressources militaires dans le système d’armement combiné ‘Étoile Noire’, le gouvernement encouragera la création d’emplois dans les domaines du bâtiment, de l’ingénierie, et de l’exploration spatiale».

Voici la réponse intégrale de la Maison-Blanche:

Ceci n’est pas la réponse à la pétition que vous attendiez

Paul Shawcross, directeur de la division «Espace et science» au Bureau du Management et du budget à la Maison-Blanche

L’Administration partage votre désir de création d’emplois et d’une défense nationale forte, mais une Étoile Noire n’est pas prévue. Voici pourquoi:

– La construction de l’Étoile Noire a été estimé à plus de 850 000 000 000 000 000 $. Nous travaillons dur pour réduire le déficit, et non à le creuser davantage. 
– Le gouvernement ne désire pas faire exploser des planètes. 
– Pourquoi dépenser l’argent des honnêtes citoyens pour une Étoile Noire avec un défaut central: pouvoir se faire détruire par un petit vaisseau piloté par un seul homme ?

Cependant, regardez attentivement (voici comment) et vous remarquerez que quelque chose flotte déjà dans le ciel – ce n’est pas une Lune, c’est une station spatiale! Oui, nous avons déjà une gigantesque Station spatiale internationale, de la taille d’un terrain de football, en orbite autour de la Terre, qui nous aide à comprendre comment les humains peuvent vivre et prospérer dans l’espace sur de longues durées. La Station spatiale est composé de six astronautes – américains, russes et canadiens – qui y vivent en ce moment, effectuent des recherches, apprennent à vivre et travailler dans l’espace durant de longues périodes de temps, accueillant régulièrement des navettes spatiales, réparant le broyeur de déchets du bord, etc. Nous avons également eu deux robots – un armé d’un laser – roulant un peu partout sur Mars, cherchant à savoir si la vie a jamais existé sur la planète rouge.

Gardez à l’esprit que l’espace n’est plus seulement une question gouvernementale. Les compagnies privées américaines, grâce au NASA’s Commercial Crew and Cargo Program Office (C3PO), font du transport de marchandises – et bientôt, d’équipage – dans l’espace pour la NASA, et poursuivent des missions de l’homme sur la Lune.

Même si les États-Unis n’ont pas ce qu’il faut pour effectuer le raid de Kessel en moins de 12 parsecs, nous avons deux véhicules spatiaux quittant le système solaire et nous construisons une sonde qui va s’envoler vers les couches extérieures du Soleil. Nous découvrons des centaines de nouvelles planètes dans d’autres systèmes stellaires et construisons un successeur beaucoup plus puissant pour le télescope spatial Hubble qui va revenir aux premiers temps de l’univers.

Nous n’avons pas une Étoile Noire, mais nous nous avons des robots assistants flottants sur la Station spatiale, un président qui connaît son chemin autour d’un sabre laser, d’un canon avancé (à la guimauve) , et la Defense Advanced Research Projects Agency, qui soutient la recherche sur la construction de bras de Luc, de droïdes flottants, et les quadripodes impériaux.

Nous vivons dans le futur! Profitez-en. Ou mieux encore, aider à le bâtir en poursuivant une carrière dans les science, la technologie, l’ingénierie ou en mathématiques. Le président a tenu récemment la première Nuit astronomique et foire aux sciences sur la pelouse sud de la Maison Blanche, car il sait que ces domaines sont essentiels à l’avenir de notre pays, et assurent aux États-Unis d’être le leader mondial pour faire de grandes choses.

Si vous désirez poursuivre une carrière dans la science, la technologie ou les maths, la Force sera avec vous! Rappelez-vous, le pouvoir de l’Etoile Noire de détruire une planète n’est rien comparée au vrai pouvoir de la Force.

À lire aussi:

L’Étoile Noire de Star Wars pour défendre les États-Unis >>

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.