Deux morts dans l’attaque d’un gazoduc par «un groupe armé islamiste» au sud-est d’Alger

L'attaque d'un site gazier à Djebahia (Algérie) a fait deux morts, ce dimanche (Photo: Sonatrach)
Temps de lecture estimé : < 1 minute

Deux gardes en charge de la surveillance d’un gazoduc ont été tués et sept autres blessés dans une attaque islamiste contre leur campement à Djebahia, dans la région de Bouira, à 125 kilomètres au sud-est d’Alger, indiquent lundi 28 janvier des habitants.

L’attaque a eu lieu dimanche soir. Les gardes faisaient partie d’un groupe chargés d’assurer la sécurité et la surveillance du gazoduc livrant le gaz au nord de l’Algérie à partir du champ gazier de Hassi R’mel, dans le Sahara, précisent les habitants, qui citent des rescapés.

Un «groupe armé islamiste» a attaqué le campement au mortier vers 21 heures (20 heures GMT), ajoutent-ils. Un accrochage de près d’une heure s’en est suivi, au cours duquel deux gardes de sécurité ont trouvé la mort.

Lire l’article du Nouvel Observateur >>

A lire aussi :

Premier bilan provisoire de l’attaque du site gazier d’In Amenas, en Algérie >>