Israël attaque un convoi à la frontière syro-libanaise

0
L'aviation israélienne, ici en exercice, aurait attaqué un convoi à la frontière syro-libanaise (Photo: Itamar Hassan)
L’aviation israélienne, ici en exercice, aurait attaqué un convoi à la frontière syro-libanaise (Photo: Itamar Hassan)

Selon différentes sources sécuritaires, l’aviation israélienne a attaqué un convoi d’armes à la frontière syro-libanaise, dans la nuit de mardi à mercredi. Si aucune confirmation officielle n’a été apportée, Israël entend empêcher la livraison d’armes aux mains des islamistes, et notamment du Hezbollah.

S’appuyant sur des sources sécuritaires israéliennes, le quotidien français Le Figaro confirme, pour sa part, cette information. Plusieurs raids aériens auraient donc été entrepris dans la nuit de mardi à mercredi.

«Les cibles visées par l’aviation israélienne pourraient avoir été des convois transportant du matériel militaire depuis la Syrie jusqu’au Liban, au profit du Hezbollah, sans qu’on sache si elles ont été attaquées du côté libanais ou syrien de la frontière», a par ailleurs ajouté le journal français.

«Un avion de combat israélien a violé notre espace aérien à l’aube et a directement bombardé un centre de recherche sur l’amélioration de la résistance et l’auto-défense dans la région de Jomrayah dans la province de Damas», a annoncé l’armée syrienne par un communiqué.

Interrogée par l’AFP, une porte-parole de l’armée israélienne s’est refusée à tout commentaire.

L’armée libanaise signale une forte activité aérienne d’Israël

En revanche, l’armée libanaise a signalé une importante activité de l’aviation israélienne au sud du pays, lors de la journée de mardi.

«En violation de la souveraineté libanaise et de la résolution 1701, huit avions de combat israéliens ont survolé plusieurs régions libanaises à partir de 09H30 (07H30 GMT) […] et le dernier a quitté l’espace aérien libanais à 16H30», précisait, ce mardi, un communiqué de l’armée libanaise. Avant d’ajouter que «quatre avions de guerre israéliens ont survolé plusieurs régions du Liban de 16H30 à 21H05 après être entré dans l’espace aérien libanais au-dessus de la localité de Rmeich.»

Au total, 16 avions israéliens auraient ainsi survolé le territoire libanais dans la seule journée de mardi.

«D’importantes menaces sécuritaires», selon Netanyahu

Cette opération aérienne s’ajoute aux menaces, déjà annoncées, d’Israël concernant l’attaque de convois transportant tous types d’armements à destination de mouvements islamistes, parmi lesquels le Hezbollah.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a affirmé ses craintes, ce dimanche, de voir la situation syrienne empirer de jour en jour. Il a évoqué «les importantes menaces sécuritaires qui visent Israël», citant notamment l’Iran et «des armes létales dans une Syrie qui est en train de se désintégrer».

Ce lundi, de nouveaux points de contrôle ont été mis en place par l’armée israélienne, sur des collines donnant sur le fleuve Wazzani, à hauteur de la frontière entre le Liban et Israël.

A lire aussi:

Plus de 60 personnes tuées d’une balle dans la tête à Alep >>

L’opposition syrienne veut «500 millions $» et «des armes» >>

Journaliste pour 45eNord.ca, Gaëtan Barralon étudie les nouvelles pratiques journalistiques à l'Université Lumière Lyon 2 (France). Titulaire d'une licence en Information­-Communication, Gaëtan s'intéresse aux enjeux internationaux à travers l'analyse des différents conflits mondiaux.

Les commentaires sont fermés.