La RDC satisfaite des sanctions de l’ONU contre la rébellion

0

Le gouvernement de la République démocratique du Congo a salué le mardi 1er janvier la décision du Conseil de sécurité de l’ONU d’imposer des sanctions aux rébellions congolaise du M23 et rwandaise du FDLR, toutes deux actives dans l’est congolais.

Le Conseil de sécurité avait, la veille, le lundi 31 décembre, sanctionné deux dirigeants du M23: le chef civil du Mouvement, Jean-Marie Runiga Lugerero, et un commandant du M23, Éric Badège, soupçonné d’exactions contre des femmes et des enfants.

Maintenant, le Conseil de sécurité impose notamment aux entités ou individus sanctionnés un gel des avoirs et une interdiction de voyager. De telles mesures avaient déjà ciblé individuellement de hauts responsables du M23 et des FDLR.

Lire l’article de Romandie >>

Lire aussi :

Lutte contre la rébellion en RDC: les États-Unis font pression sur le président rwandais >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.