L’armée malienne contre-attaque avec l’aide des Européens

0

L’armée malienne a lancé ce vendredi 11 janvier une contre-offensive avec une assistance de la France et d’autres pays européens pour reprendre aux islamistes Konna, une ville du centre conquise la veille, d’où ils menaçaient de continuer leur poussée vers les zones contrôlées par le gouvernement malien, rapporte l’AFP, citant des sources maliennes.

Cette contre-attaque survient alors que le président François Hollande a déclaré, ce vendredi 11 janvier, que «la France répondrait», dans le strict cadre de l’ONU, à la demande d’aide adressée par le président malien Dioncounda Traoré pour repousser l’offensive vers le sud des groupes islamistes armées qui occupent déjà totalement le nord du pays depuis neuf mois.

Dès vendredi matin l’armée régulière a donc contre-attaqué avec une aide étrangère pour reconquérir Konna, près de Mopti. Des sources maliennes affirment, selon l’agence de presse française, que des militaires européens, dont des Français, sont présents au Mali pour repousser toute avancée des islamistes vers le Sud.

La contre-attaque est partie de Sévaré, à 70 km au sud de Konna, où, rapporte la presse internationale,des avions militaires c-160 (utilisés normalement par les armées française et allemande)avaient atterri le jeudi 10 janvier pour y débarquer des armes et des soldats étrangers.

Paris, bien sûr, a demandé ce vendredi à ses ressortissants «dont la présence n’est pas indispensable» de quitter le Mali.

Lire l’article de TF1 News >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.