Le ministre Baird exhorte la Corée du Nord à abandonner la dissuasion nucléaire

0
Le ministre John Baird rencontre des journalistes (Photo: AECIC)
Le ministre John Baird rencontre des journalistes (Photo: AECIC)

Le ministre des Affaires étrangères John Baird a exhorté à son tour ce mercredi 23 janvier la Corée du Nord à abandonner son programme d’armes nucléaires.

« Le Canada est très préoccupé par les essais de missiles auxquels se livre la Corée du Nord et par son projet apparent d’effectuer d’autres essais nucléaires. Nous exhortons le régime coréen à renoncer à de tels projets.», a dit le ministre, ajoutant « Le régime de Pyongyang ne cesse de violer ses obligations internationales et constitue une grave menace pour la stabilité et la sécurité de la région, alors que la population nord-coréenne est en proie à la famine et à la souffrance. L’obstination constante du régime à contrevenir à ses obligations en matière de non-prolifération l’exposera à d’autres conséquences : le Canada est prêt à travailler avec la communauté internationale à l’adoption de nouvelles mesures si ce régime continue de faire preuve d’une totale indifférence à l’égard de sa population en choisissant de financer des programmes militaires et nucléaires.»

Le ministre Baird a dit au nom du Canada accueillir favorablement les dernières sanctions prises par le Conseil de sécurité des Nations Unies envers la Corée du Nord, sanctions et a demandé au régime nord-coréen d’abandonner ses dangereux programmes nucléaires et de missiles et d’investir ses ressources limitées de façon à répondre aux besoins de base de la population.»

En réaction à la dernière série de sanctions décidées par le Conseil de sécurité de l’ONU le mardi 22 janvier, le ministère nord-coréen des Affaires étrangères avait annoncé mardi que la Corée du Nord comptait renforcer sa dissuasion atomique et poursuivre les tests nucléaires, choisissant ainsi la confrontation avec la communauté internationale.

Le vote des 15 membres du Conseil de Sécurité avait été unanime et l’ambassadrice américaine à l’ONU, Susan Rice, avait prévenu la Corée du Nord qu’elle paierait un prix de plus en plus élevé si elle choisissait la confrontation.

Le ministère nord-coréen des Affaires étrangères, par la voie de l’agence officielle KCNA, avait répliqué en faisant savoir que la Corée du Nord allait prende plutôt des mesures visant à étendre et renforcer ses forces militaires d’autodéfense, y compris la dissuasion nucléaire.

À lire aussi:

Tests de missiles: la Corée du Nord fait fi des sanctions et poursuivra les tirs >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.