Le NCSM Regina trouble un échange de drogues au large des côtes du Yemen

0
La frégate canadienne NCSM Regina au large d’Hawaï lors de l’exercice Rim of the Pacific 2008 (Photo: Spécialiste en comm. de 1re classe Kirk Worley, US Navy)
La frégate canadienne NCSM Regina au large d’Hawaï lors de l’exercice Rim of the Pacific 2008 (Photo: Spécialiste en comm. de 1re classe Kirk Worley, US Navy)

Le NCSM Regina, déployé en mer d’Oman dans le cadre de l’Opération Artemis, a perturbé le 11 janvier dernier  un échange de drogue  aux large des côtes du Yemen.

 «Juste après minuit, alors qu’ils patrouillaient les eaux internationales au large des côtes du Yémen, le drone de surveillance du NCSM Regina a observé un boutre où on s’affairait à tranférer de gros ballots à bord d’un petit esquif motorisé», a déclaré le lieutenant de vaisseau David Dallin, officier de combat de Regina. «Quand le navire s’est approché et a tiré une fusée éclairante pour éclairer la zone, l’esquif a fui tout en jetant à la mer une quinzaine de ces ballots, contenant probablement des stupéfiants, pendant sa fuite. Malgré une recherche approfondie de la région, aucun des ballots été retrouvé – on croit qu’ils auraient coulé.»

Le Regina participe actuellement à des opérations antiterroristes dans le golfe d’Aden dans le cadre de la CTF 150. Les activités de la CTF 150 en mer ont un impact majeur sur le terrorisme puisqu’elles perturbent le lucratif commerce de drogues dont se servent les organisations teroristes pour se financer. Le 5 mai 2012, le navire-jumeau du Regina, le NCSM Charlottetown avait également perturbé un échange de drogue et récupéré 600 livres de haschisch.

«Je suis très fier de la façon dont mon équipe et le matériel se sont unis pour offrir cette possibilité de perturber le trafic de drogue présumés», a déclaré le commandant Jason Boyd, commandant du NCSM Regina. «C’est une excellente façon de commencer (l’année) 2013, et je suis convaincu que les unités de Forces maritimes combinées continueront à perturber la circulation des marchandises illicites dans la région.»

Le NCSM Regina a rejoint la CTF 150 en août de l’année dernière et sera bientôt remplacé par un autre frégate canadienne, le NCSM Toronto.

Ces opérations portent un dur coup aux les terroristes qui cherchent à financer leurs activités par le transport de stupéfiants en haute mer .Le Commodore Charles McHardie, de la Royal Australian Navy, qui dirige actuellement l’effectif combiné australien et canadien à la tête de la CTF 150 a déclaré: « L’interruption du transfert de cargaison illicite est une victoire pour ceux qui travaillent à créer un environnement légal stable et maritime», ajoutant que «la coopération étroite entre le Canada et l’Australie, en mer et dans le siège a été extrêmement bénéfique. C’est un bon résultat et tous les contributeurs devraient être extrêmement fiers de leurs efforts dans cette opération. »

La CTF-150 est l’un des trois groupes de travail exploités par les Forces maritimes combinées (CMF). Les CMF réunissent 27 nations qui travaillent ensemble à promouvoir la sécurité, la stabilité et la prospérité dans l’ensemble des 2,5 millions de miles carrés ( près de 6,5 millions de km carés) d’eaux internationales couvrant le golfe Persique, le golfe d’Oman et l’océan Indien, une zone qui englobe une partie du monde où sont situées parmi les plus importantes routes maritimes.

À lire aussi:

Le NCSM Toronto va bientôt relever le NCSM Regina en mer d’Oman >>

Le NCSM Regina est arrivé en mer d’Oman >>

Le NCSM Regina part remplacer le Charlottetown en mer d’Arabie >>

La drogue saisie en mai par le Charlottetown liée aux terroristes >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.