Les hélicoptères de transport lourd Chinook de retour dans le ciel canadien en 2013

0

Cela fait 21 ans que les grands hélicoptères canadiens de transport lourd à rotors en tandem Chinook n’ont pas volé ici, mais ils seront de retour cette année en dans le ciel canadien.Le Canada commencera en effet à prendre livraison de ses nouveaux CH-147F Chinook cette année.

La nouvelle flotte d’hélicoptères tactiques CH-147F Chinook sera basée au 450e Escadron tactique d’hélicoptères, qui a récemment repris du service et qui est installé à la Base des Forces canadiennes Petawawa (Ont.), mais relève du commandement de la 1re Escadre Kingston (Ont.). C’est le 18 mai 2012 que le ministre de la Défense Peter MacKay a annoncé la remise sur pied de l’escadron d’hélicoptères.

Comme il est précisé sur le site de l’ARC, les exigences opérationnelles spécifiques que les Chinook canadiens auront à remplir pour appuyer la Stratégie de défense Le Canada d’abord englobent la capacité de :

  • circuler dans de vastes régions du territoire canadien, notamment l’Arctique, sans dépendre des caches à carburant, qui étaient auparavant disponibles, mais qui sont maintenant moins acceptables d’un point de vue environnemental;
  • fonctionner de manière fiable dans des régions éloignées et isolées avec de l’équipement de soutien technique de base;
  • opérer dans des conditions menaçantes où on pourrait s’attendre à la présence d’ennemis potentiels et de risques environnementaux.

Les nouveaux CH-147F Chinook canadiens sont donc équipés de réservoirs de carburant à longue portée, d’un système électrique modernisé et de matériel de survivabilité des aéronefs sous forme de contre-mesures accrues d’autodéfense, d’aides visuelles à la navigation et de systèmes d’avionique de pointe.

Un chargement est attaché sous un CH-147 Chinook en 2011

Le personnel et les aéronefs du 450e Escadron participeront régulièrement à des opérations dans l’ensemble du pays en appui continu à la disponibilité opérationnelle de l’Armée de terre et aux activités d’entraînement.

« Alors que les Chinook sont réintégrés dans cette entreprise complexe, la 1re Escadre veille à rétablir son équilibre et, éventuellement, se restructurera pour satisfaire aux exigences nationales et internationales, dans la mesure du possible, pendant la transition.», écrit à ce sujet le colonel Kevin Whale, commandant de la 1re Escadre Kingston, dans un article sur le site de l’Aviation royale canadienne.

« Au pays, à mesure que les Chinook sont livrés, la 1re Escadre doit demeurer capable de s’intégrer régulièrement et complètement dans les diverses brigades de l’Armée canadienne. De plus, elle doit conserver sa capacité d’intervention, partout au pays, pour participer aux opérations du Commandement Canada et des forces opérationnelles interarmées régionales, qui aident les ministères provinciaux et fédéraux à gérer les catastrophes et les urgences nationales lorsque les ressources locales sont insuffisantes. (…)Par ailleurs, il faut disposer d’un nombre suffisant d’hélicoptères à l’échelle nationale pour appuyer la sécurité lors d’évènements prévus tels que le sommet du G8 ou les Jeux olympiques», précise le colonel Whale.

« Sur la scène internationale », ajoute-t-il, «il existe un besoin évident d’accroître ou de maintenir une capacité intégrée de mobilité aérienne, de reconnaissance, et de puissance de feu. De plus, elle doit être apte à mener des opérations dans des milieux où la menace est élevée quand des forces opérationnelles du Commandement de la Force expéditionnaire du Canada se déploient, comme dans le cas de nos récentes opérations en Afghanistan auxquelles ont participé des hélicoptères Griffon et Chinook. Pour répondre à ces besoins à l’étranger, il faut se doter d’une combinaison bien équilibrée d’hélicoptères Chinook et Griffon de façon à disposer des capacités hautement prioritaires.»

À lire aussi:

Le budget et l’échéancier de l’hélicoptère Chinook CH-147 totalement respectés >>

Le nouvel hélicoptère de Boeing pour le Canada en avance sur son calendrier >>

Héroux-Devtek va faire l’entretien de l’hélicoptère CH-147 de Boeing >>

Le nouvel hélicoptère de Boeing pour le Canada en avance sur son calendrier >>

Les hélicoptères canadiens Chinook de type D sont à vendre >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.