Les militaires canadiens en mission: loins des yeux, proches du coeur

Mathias et son père Patrick, lors de son départ en Afghanistan.
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Avec l’Opération Attention, où 97% des militaires déployés viennent du Québec, plusieurs centaines de familles de militaires  passent les Fêtes ici sans un de leur proche, déployé, lui, en mission à l’étranger. 45eNord.ca s’est entretenu avec la femme d’un militaire déployé à Kaboul, Afghanistan.

Le mari de Julie-Mélanie est parti en Afghanistan au début du mois d’octobre pour un déploiement de huit mois, il reviendra au pays au mois de juillet. Deux jours avant de partir, Patrick apprenait qu’il aurait, lors de son retour de Kaboul, une fille.

C’est que Mélanie-Julie est enceinte de son deuxième enfant ! Sa date prévue est le 18 mars. Malgré l’absence de son mari, Julie-Mélanie se débrouille quand même bien. Elle nous explique: «Ce n’est pas la première fois qu’il part, on a une petite routine qui s’installe lorsqu’il est à la maison et une autre lorsqu’il est parti. Même si notre famille habite à Québec, j’ai tout de même des amis ici, à Gatineau, pour m’aider s’il arrivait quelque chose.»

Les militaires qui sont déployés en Afghanistan ont des cartes d’appels qui leur permettent de communiquer avec leur famille et amis ici au Canada. C’est ainsi que Patrick a pu parlé à son fils Mathias et  et à Julie-Mélanie le 31 décembre, en matinée. «Il va bien! ll s’ennuie et aimerait être là pour la grossesse, mais d’un autre côté, je comprends combien c’est important pour lui de faire cette mission.»

Elle obtient également du bon service du centre de la famille. «Les programmes et ressources qui y sont nous aide à bien se préparer pour une mission, mais également de comprendre ce qui se passe durant la mission», dit-elle.

Pour Noël, Julie-Mélanie a eu la visite de ses parents et beaux-parents à Gatineau, mais au jour de l’an elle a décidé de prendre la soirée relax. «Je suis assise sur le divan en mangeant ma fameuse crème glacée, mon fils dort déjà. Ça va être tranquille.»

Les militaires sont des centaines à être déployés et à avoir laissé parents et amis le temps de la mission. Mais, avec les moyens technologique que l’on a aujourd’hui, les militaires sont encore plus proche de leur famille qu’avant.

45eNord.ca souhaite tout particulièrement aux familles des militaires déployés, une bonne année!