Michael Martin devient sous-ministre délégué principal à la Défense

0
Michael Martin, à l'époque où il était négociateur en chef et ambassadeur au changement climatique pour le ministère fédéral de l'Environnement(Photo: Environnement Canada)
Michael Martin, à l’époque où il était négociateur en chef et ambassadeur au changement climatique pour le ministère fédéral de l’Environnement (Photo: Environnement Canada)

Le premier ministre Stephen Harper a annoncé la nomination d’un nouveau sous-ministre délégué à la Défense.Michael Martin, actuellement sous-secrétaire du Cabinet (Opérations) auprès du Bureau du Conseil privé, devient sous-ministre délégué principal de la Défense nationale, à compter du 28 janvier 2013.

Il succède à Matthew King, qui était sous-ministre délégué depuis 2012 et qui passe à Pêches et Océans Canada où il sera sous-ministre en titre.

M. Martin a fait des études supérieures à l’Université Yale et il est titulaire d’un Baccalauréat ès arts de l’Université de Victoria. Depuis avril 2010, il était sous-secrétaire du Cabinet (Opérations), Bureau du Conseil privé.

Il fut auparavant négociateur en chef et ambassadeur au changement climatique pour le ministère fédéral de l’Environnement de 2008 à 2010, après avoir été sous-ministre adjoint, politiques stratégiques pour ce ministère de 2006 à 2008.

Mais Michael Martin est avant tout un diplomate de carrière qui occupa plusieurs postes de responsablitiés au sein du ministère des Affaires étrangères, au pays et à l’étranger: sous-ministre adjoint, politiques stratégiques, communications et planification corporative, en 2005 et 2006, conseiller (diplomatie publique), à l’ambassade du Canada à Beijing en 2002 et 2003, puis plénipotentiaire (Affaires commerciales et économiques) de 2003 à 2005.

Il fut aussi directeur, Bureau de la politique du Sommet du G8, en 2001 t 2002 pour le ministère canadien des Affaires étrangères en 2001 et 2002, directeur à la Direction des relations économiques internationales et des Sommets, chef de cabinet du sous-ministre des Affaires étrangères de 1997 à 1999 et premier secrétaire, puis conseiller (politique commerciale et économique), à l’ambassade du Canada à Tokyo de 1193 à 1997.

De 1984, année où il entra au ministère des Affaires étrangère, à 1993, il eut diverses affectations à Ottawa et outre-mer.

Le sous-minsitre délégué principal est, du coté civil, le numéro deux du ministère après le sous-ministre en titre.

Le premier et le plus haut des niveaux est, bien sûr, celui de sous-ministre de la Défense nationale, du côté civil, niveau qui correspond à celui de chef d’État-major du côté militaire: les fonctions se rapportant au sous-ministre de la Défense sont

  • Sous-ministre délégué de la Défense national
  • Sous-ministre adjoint (Finances et Services du Ministère)
  • Sous-ministre adjoint (Infrastructure et environnement)
  • Sous-ministre adjoint (Ressources humaines-Civils)
  • Sous-ministre adjoint (Politiques)
  • Sous-ministre adjoint (Matériels)

Michael Martin, lui, à titre de sous-ministre délégué principal sera donc chargé de seconder le sous-ministre en titre. Non seulement sera-t-il le chef-adjoint des fonctionnaires du ministère, mais c’est lui qui sera appelé à remplacer le sous-ministre en titre quand celui-ci ne sera pas disponible.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.