Quatrième nuit Robbie Burns au CMR Saint-Jean

0

Le 25 janvier, le Collège militaire royal de Saint-Jean a accueilli la quatrième édition du souper Robbie Burns. Cette longue tradition d’avoir un souper au nom de Robbie Burns remonte à de nombreuses années, dès le 19ème siècle. L’élève officier Pavlo Besedin raconte cette soirée écossaise:

Le plus grand fils de l’Écosse, Robbie Burns, avait gagné sa renommée et sa fortune grâce à son talent de poète, écrivant souvent ses poèmes en véritable dialecte écossais. À l’âge de 27 ans sa réputation de poète n’a été dépassée que par sa réputation de coureur de jupons. Sa vie festive a connue une fin prématurée quand il mourut à l’âge de 37 ans, ce qui a conduit ses amis à célébrer sa vie avec un souper composé de poésie, de scotch et de son plat le plus aimé, Haggis.

La popularité de ces soupers a fait son chemin dans les Forces canadiennes, où la plupart des régiments canadiens célèbrent leurs origines écossaises avec des soupers tels que celui-ci. Le CMR Saint-Jean a ainsi apprécié le quatrième souper Robbie Burns, organisé par le Professeur Dilworth et Mme Provost, et soutenu par un comité dirigé par l’élève-officier Vanessa Prévost.

Dans le plus pur esprit de la tradition, l’Écosse elle-même a visité le CMR Saint-Jean avec toutes ses festivités. Dégustation de scotch ouverte la nuit, en introduisant les élèves-officiers à certains des plus scotchs les plus exquis. Puis, l’invité d’honneur a été accompagné à l’intérieur au son de la cornemuse de l’élève-officier Ben Deutsch du Collège militaire royal du Canada (CMRC), un spectacle vraiment merveilleux. Le Haggis, remplis d’avoine, de poumons, de foie, de reins, d’intestins et d’épices a été poignardé, dans la tradition séculaire, sous la délivrance du poème « Adress to a Haggis » récité par l’élève-officier McGowan. Tandis que le Haggis était servi, encore plus de traditions écossaise suivaient.

La merveilleuse combinaison des ingrédients du superbe Haggis a été apprécié par tous, même ceux qui ont d’abord froncé les sourcils en entendant cela. Une fois les assiettes vident, le souper a évolué pour passer aux célèbres toasts.

Des toasts honorables ont été présentés à la Reine, au Québec, aux fonctionnaires internationaux, et aux nombreux régiments, y compris au CMR Saint-Jean et au CMRC. Très divertissant aussi fut le toast aux Lassies, donnée par l’élève-officier Kirouac, et celui pour les dames donnée par le capitaine Scott Blakie. Avec sa verve et son éloquence, le capitaine Blakie a réussi à obtenir la victoire dans ce qui a semblait être une bataille de toasts.

Une fois la nourriture avalée, le verre de scotch presque à sec, il était temps de conclure le souper avec le récital de poésie. Le poème à réciter était « My Bonnie Mary », à la fois en anglais et en français.

En anglais, l’élève-officier Jesse Friesen est sorti victorieux sur ses concurrents, y compris sur le lieutenant-général (retraité) Michel Maisonneuve, qui a récité le poème avec un vrai accent écossais.

En français, ce fut l’élève-officier William Carle, qui a remporté le premier prix avec sa belle mise en œuvre de l’émotion. Enfin, le groupe qui donnait le récital est apparu; le poème « O Let Me In Thes Ae Night » a presque prit vie sous nos yeux grâce à l’extraordinaire performance des élèves-officiers.

Le Scotch, suivi par le Haggis et des rires ont conduit à une soirée des plus mémorables. Le CMR Saint-Jean trépigne d’impatience jusqu’au retour du fils préféré de l’Écosse, Robbie Burns, l’année prochaine.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.