RDC: devant la méfiance du M23, les négociations n’ont toujours pas repris

32
Les troupes du mouvement M23 progressent dans l'est de la République démocratique du Congo. (Photo: Al Jazeera English)
Temps de lecture estimé : 1 minute

Les négociations n’ont toujours pas repris à Kampala entre les rebelles du M23 et le gouvernement de Kinshasa. Il devait y avoir une rencontre des deux délégations ce lundi 14 janvier, mais elle a été annulée au dernier moment. La confiance ne règne pas entre les belligérants, mais aussi entre le M23 et la médiation ougandaise.

Il y a de la méfiance du côté du M23. Méfiance à l’encontre du médiateur, le ministre ougandais de la Défense Crispus Kiyonga, accusé d’être un peu trop du côté de la délégation de Kinshasa.

Deux points récents alimentent cette méfiance. Sur la révision de l’accord du 23 mars par exemple, le médiateur aurait émis l’idée que Kinshasa puisse choisir elle-même qui serait et qui ne serait pas réintégré dans l’armée. Sur les questions politiques également, certains au M23 pressentent que l’on risque de les reléguer en marge des discussions.

Lire l’article sur RFI >>