Remplacement de la flotte des CF-18: le gouvernement demande l’avis de l’industrie

0
Des chasseurs CF-18 du 439e Escadron d'appui tactique au camp Canada Dry, situé à Doha, au Qatar, en janvier 1991 (Photo: Christian Coulombe, FC)
Des chasseurs CF-18 du 439e Escadron d’appui tactique au camp Canada Dry, situé à Doha, au Qatar, en janvier 1991 (Photo: Christian Coulombe, FC)

Le Secrétariat national d’approvisionnement en chasseurs, qui a la lourde tâche de choisir ou non le F-35, a demandé à l’industrie des renseignements détaillés sur les capacités des avions de chasse disponibles, vendredi 25, en lui distribuant une ébauche d’un questionnaire. 

Les cinq entreprises sélectionnées qui ont ou auront en production un aéronef – Boeing, Dassault Aviation, EADS Eurofighter, Lockheed Martin, et Saab – pourront ainsi formuler des commentaires sur la forme et le contenu de l’ébauche du questionnaire. Ce questionnaire vise à recueillir des renseignements détaillés sur les capacités techniques des chasseurs en cours de production ou dont la production est prévue. Une fois les commentaires des entreprises révisés et intégrés à la version définitive du questionnaire, celle-ci sera envoyée aux entreprises afin qu’elles le remplissent.

Plus tard dans l’année, vraisemblablement au printemps 2013, un deuxième questionnaire sur les coûts et les retombées possibles pour l’industrie canadienne sera élaboré et révisé par le panel d’examinateurs indépendants puis envoyée aux différents constructeurs afin de recueillir des commentaires.

Cette demande d’information destinée à l’industrie bénéficie de la surveillance et des conseils du panel d’examinateurs indépendants, lequel doit s’assurer que les travaux d’évaluation des options se déroulent de façon rigoureuse et impartiale; il veille également à ce que les résultats dévoilés au public soient complets et faciles à comprendre. Les membres de ce panel sont M. Keith Coulter, M. Philippe Lagassé, M. James Mitchell et M. Rod Monette.

À la fin du mois de décembre dernier, le gouvernement envoyait une lettre aux constructeurs les informant qu’il allait prochainement les consulter.

«Un composant clé de cette initiative est l’analyse de marché relative aux chasseurs qui sont en cours de production ou dont la production est prévue», soulignait la sous-ministre Michelle d’Auray, dans une lettre datée du 27 décembre 2012. La participation de votre entreprise aidera grandement le gouvernement du Canada dans son évaluation des options pour un avion de combat de remplacement».

Quelques jours auparavant, Ottawa annonçait une série de mesures, suite à la parution d’un rapport de KPMG évaluant l’achat des F-35 à 45 milliards $ et non 9 milliards comme le soutenait le gouvernement:

  • Avant de prendre une décision sur le type d’appareils qu’il faut acheter, le gouvernement analysera de nouveau en profondeur les besoins de l’Aviation canadienne, les menaces actuelles et à long terme qui pèsent sur le Canada et la nature des missions à l’étranger qui seront confiées aux pilotes de l’Aviation royale canadienne.
  • Pendant que se déroulera ce processus d’examen, le ministère de la Défense évaluera la flotte actuelle de CF-18 afin de déterminer les coûts liés à leur mise à niveau et prolonger leur durée de vie utile au-delà de 2020.
Le Secrétariat national d’approvisionnement en chasseurs a également annoncé l’attribution d’un contrat d’une valeur de 161 950 $ à Samson & Associates afin d’effectuer un examen indépendant des démarches entreprises jusqu’à juin 2012 dans le cadre du processus d’acquisition visant le remplacement des CF-18.
Cet examen indépendant vise à:
  • déterminer si les lacunes du processus d’approvisionnement cernées par le vérificateur général ont été corrigées;
  • confirmer si les mesures prises jusqu’en juin 2012 dans le cadre du processus d’approvisionnement étaient conformes aux politiques, aux procédures et aux règlements du gouvernement;
  • présenter les leçons apprises et proposer des améliorations aux pratiques et aux politiques actuelles pour améliorer le niveau de diligence raisonnable des approvisionnements de nature semblable.
Les travaux seront achevés au printemps 2013.

À lire aussi: 

Remplacement des CF-18: cinq constructeurs approchés, à la fin, il n’en restera qu’un >>

F-35: le rapport de KPMG confirme que le processus était corrompu, disent les libéraux >>

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.