Syrie: 30 morts dans un attentat suicide, la Ligue arabe réclame un cessez-le-feu

En novembre dernier, une bombe explosait dans une quartier de la capitale syrienne, tuant 5 perosnnes et en blessant 30 (Photo: OSDH)
En novembre dernier, une bombe explosait dans une quartier de la capitale syrienne, tuant 5 perosnnes et en blessant 30 (Photo: OSDH)
Temps de lecture estimé : 1 minute

Plus de 30 personnes ont été tuées dans un attentat dans la province syrienne de Hama lundi, au moment où le chef de la Ligue arabe appelait l’ONU à proclamer un cessez-le-feu en Syrie, estimant que la mission du médiateur international Lakhdar Brahimi n’avait abouti à «aucune lueur d’espoir».

Plus de 30 personnes, dont des civils et des miliciens pro-régime, ont été tués dans l’explosion d’une voiture piégée dans la ville de Salmiyé, dans la province de Hama (centre), a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Un haut responsable du régime syrien a confirmé la mort de dizaines de personnes dans l’attaque, qui visait, selon l’OSDH, un bâtiment utilisé par des forces paramilitaires fidèles au régime du président Bachar al-Assad.


Les combats autour du lieu de l’explosion

Lire l’article d’Euronews >>