Trêve entre l’Inde et le Pakistan sur la question du Cachemire

0
Un soldat pakistanais patrouille le long de la ligne de contrôle (Photo: UrduDawn)
Un soldat pakistanais patrouille le long de la ligne de contrôle (Photo: UrduDawn)

Un porte-parole de l’armée indienne, Jagdeep Dahiya, a annoncé jeudi qu’un accord de cessez-le-feu dans la région disputée du Cachemire a été conclu suite à une conversation téléphonique entre les deux directeurs généraux des opérations militaires, l’Indien Vinod Bhatia et le Pakistanais Ashfaq Nadeem.

«Un accord a été obtenu entre les deux directeurs généraux des opérations militaires pour une désescalade de la situation le long de la Ligne de contrôle» (LoC), a expliqué M. Dahiya. Cinq soldats des deux pays ont été tués depuis le 6 janvier le long de la LoC.

«Aucun nouvel incident impliquant des coups de feu ou une violation de l’accord de cessez-le-feu n’a été signalé depuis la Ligne de contrôle», la ligne de démarcation au Cachemire, a déclaré le porte-parole.

Plus tôt cette semaine, le chef de l’armée indienne avait publiquement dit qu’il avait ordonné à ses troupes de répondre de façon «agressive» en cas de nouveaux tirs pakistanais, tandis que le Premier ministre indien, Manmohan Singh, a affirmé que l’Inde ne pouvait faire «comme si de rien n’était» avec son voisin rival.

«Nous continuons de croire que le dialogue doit être le moyen de résoudre tout problème», a dit pour sa part la ministre pakistanaise des Affaires étrangères, Hina Rabbani Khar, devant le centre de réflexion new-yorkais Council on Foreign Relations, en soulignant que «le Pakistan est attaché au respect du cessez-le-feu de 2003».

La volonté de l’armée indienne de venger la décapitation de l’un des leurs avait fait planer une menace sur le dialogue de paix, qui a repris récemment après le gel des relations à la suite des attentats de Bombay en 2008, attribués par l’Inde à des islamistes basés au Pakistan.

À lire aussi:

Cachemire: l’armée indienne menace d’une réponse « agressive » >>

Accrochages à la frontière: l’Inde et le Pakistan s’accusent mutuellement de provocation >>

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.