Un ballon de surveillance pour surveiller l’installation des engins explosifs improvisés

0
Un JLENS en 2009 (Photo: Raytheon)
Un JLENS en 2009 (Photo: Raytheon)

Une récente démonstration a prouvé que les opérateurs peuvent observer des cibles en mouvement de surface en temps réel – y compris un faux terroriste plaçant un engin explosif improvisé – en utilisant un système de ciblage MTS-B Multi-Spectral de Raytheon Company monté sur les dirigeables JLENS (Joint Land Attack Cruise Missile Defense Elevated Netted Sensor System).

Lors de la démonstration financée par Raytheon, et malgré l’épaisse fumée des récents incendies de forêt, d’origine naturelle, un capteur électro-optique/infrarouge MTS-B (EO/IR) monté sur un système de surveillance JLENS a suivi de nombreuses cibles avec le capteur infrarouge. La vidéo du MTS-B est passée par l’attache de l’aérostat, permettant aux opérateurs de regarder les flux en direct de camions, de trains et de voitures à plusieurs dizaines de kilomètres de là. Bien que le MTS-B suit visuellement des cibles, le JLENS suit simultanément des cibles de surface avec son système de radar intégré, ce qui démontre le potentiel pour intégrer le radar JLENS et la charge EO/IR.

Dans le cadre de la démonstration, les opérateurs ont également utilisé le capteur électro-optique MTS-B pour regarder des employés de Raytheon simuler la plantation d’un engin explosif improvisé en bordure de route.

« Le radar de conduite de tir intégré au JLENS et le radar de surveillance à 360 degrés donnent la capacité à détecter et attaquer les menaces de surface et aériennes comme des bateaux essaimage et les missiles de croisière anti-navires», a déclaré Dave Gulla, vice-président de Global Integrated Sensors pour Raytheon Integrated Defense Systems. « L’intégration du MTS-B, éprouvé, sur le JLENS fait du JLENS un système multi-mission et permet de mieux défendre la zone de bataille et de protéger les infrastructures essentielles et les voies navigables. »

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.