Accusé d’avoir tué 16 afghans, le sergent Robert Bales sera jugé en septembre

0
Le sergent Robert Bales lors de son déploiement en Afghanistan (Spc. Ryan Hallock/Department of Defense)
Le sergent Robert Bales lors de son déploiement en Afghanistan (Spc. Ryan Hallock/Department of Defense)

Robert Bales, ce soldat américain accusé d’avoir tué de sang-froid seize villageois, dont neuf enfants, en Afghanistan en 2012 sera jugé au début du mois de septembre prochain, lors d’une cour martiale à Seattle.

Le 11 mars 2012, le sergent Robert Bales avait quitté dans la nuit sa base dans la province de Kandahar, l’un des principaux bastions des talibans, pour se diriger vers deux petits villages voisins.

Cet ancien analyste financier s’était engagé dans l’armée quelques semaines après les évènements du 11 septembre 2001.

Selon l’acte d’accusation, Robert Bales aurait quitté sa base dans la nuit du 10 au 11 mars, avant de se rendre dans deux villages et tuer des civils. Le militaire aurait ensuite mis le feu aux dépouilles, avant de regagner sa base et de se rendre à sa hiérarchie.

Lors de son procès en court martiale qui aura lieu en septembre 2013, il encourt la peine de mort, a déclaré à la presse Gary Dangerfield, porte-parole de la base militaire Lewis-McChord, dans l’Etat de Washington, donnant la date du 3 septembre comme la plus probable pour le début du procès.

Robert Bales devra répondre de seize chefs d’accusation de meurtre et six de tentative de meurtre, deux d’usage de drogue et un d’alcoolémie. Dix-sept de ses vingt-deux victimes tuées ou blessées étaient des femmes et des enfants, selon l’acte d’accusation.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.