Budget 2013: la Défense écope d’une importante baisse

0
Nouvelles coupures au ministère de la Défense (Photo: MDN)
Nouvelles coupures au ministère de la Défense (Photo: MDN)

Le budget du ministère de la Défense nationale pour l’année 2013-2014 sera réduit de 2 milliards $ par rapport à l’enveloppe actuelle, une décision qui suscite la crainte d’une personne bien au fait des dossiers.

Tony Clement, président du Conseil du Trésor, a déposé hier le Budget principal des dépenses pour l’exercice 2013-2014 et le ministère de la Défense nationale n’échappera pas aux coupes, bien au contraire!

2013-2014 s’annonce difficile pour la Défense puisque qu’elle devra contribuer à hauteur de 2 milliards sur 4,9 milliards $ d’économies totales que doit réaliser l’État fédéral.

Le ministre de la Défense nationale, Peter MacKay, maintient que la situation est meilleure que par le passé.

Lors de la période des questions de mardi à la Chambre des Communes, il a rappelé au critique libéral en matière de Défense John McKay que «le gouvernement conservateur a accru le budget de la défense de près de 34% depuis 2005-2006».

Le budget de la Défense nationale passera de 19,8 milliards $ cette année à quelque 18 milliards $ pour l’année financière commençant le 1er avril 2013.

Une coupe de 1,2 milliard $ dans le budget est attribuable à une meilleure efficacité, à la suite de l’Examen stratégique de 2010 et des économies réalisées dans le cadre de l’examen des dépenses du budget fédéral de 2012 et 832 millions $ dans «l’expiration des autorisations des dépenses budgétaires, qui avaient été approuvées pour une période de trois ans, soit de 2010-2011 à 2012-2013».

En revanche, le financement de mesures de surveillance électronique de lutte contre les menaces étrangères en matière de sécurité et pour la protection des systèmes informatiques gouvernementaux contre les cyberattaques, sera augmenté de 1,6%.

Ce sont presque tous les programmes de la Défense qui sont touchés par les coupures, sans aucune distinction. Du personnel à l’acquisition d’équipement, en passant par l’investissement dans les sciences et technologies de défense, les coupures sont omniprésentes.

«Vous aurez des soldats qui s’entraîneront moins souvent, des navires en mission écourtée et des avions qui volent durant moins d’heures», s’inquiète une source à l’Agence QMI, tout en ajoutant que la réduction des opérations militaires est déjà une réalité.

Auditionné par le comité de la Défense des Communes début décembre dernier, le commandant de l’Armée, le lieutenant-général Peter Devlin, indiquait que son budget avait d’ores et déjà était coupé de 22%.

À noter que le budget d’Anciens Combattants Canada devrait être en hausse. Il passera ainsi de 3,57 milliards $ à 3,64 milliards, soit une hausse de 2%. Le Conseil du Trésor attribue cette petite augmentation au financement des avantages offerts aux anciens combattants.

À lire aussi:

Peter Devlin prévient que les coupes budgétaires vont affecter l’entraînement des soldats >>

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.