CAE remporte des contrats militaires d’une valeur de plus de 100 millions $

0
CAE sur la Côte de Liesse à St-Laurent, Montréal (Photo: CAE)
CAE sur la Côte de Liesse à St-Laurent, Montréal (Photo: CAE)

La société  montréalaise CAE a annoncé ce mardi 5 février qu’elle a remporté des contrats militaires d’une valeur de plus de 100 millions $ pour les forces de défense de 15 pays, notamment un contrat d’Elbit Systems pour la fourniture de de dispositifs d’entraînement M-346 pour la Force aérienne israélienne. Elle a aussi remporté des contrats pour le service et les mises à niveau pour le centre MSHATF au Royaume-Uni, ainsi qu’un contrat pour les services de maintenance et de soutien pour les dispositifs d’entraînement E-3A de l’OTAN.

« Nous sommes heureux de nous associer à Elbit Systems et à Alenia Aermacchi pour ajouter la Force aérienne israélienne à la liste croissante des clients M-346 du monde entier qui formeront leur nouvelle génération de pilotes à l’aide des technologies de simulation de renommée mondiale de CAE », a déclaré  dans un communiqué de la société Gene Colabatistto, président de groupe, Produits de simulation, formation et services associés – Militaire à CAE.

Le contrat qu’a accorde Elbit Systems à CAE  porte, précise le communiqué, sur la conception et la construction de certains segments d’une série de simulateurs M-346 d’Alenia Aermacchi pour appuyer le futur programme de l’avion d’entraînement de la Force aérienne israélienne.

Selon les modalités du contrat avec Elbit Systems, CAE USA fournira certains segments des simulateurs de missions M-346 et des simulateurs de vol opérationnel. Les simulateurs seront livrés à Israël et prêts pour la formation dans la deuxième moitié de 2014.

Quant aux contrats avec le ministère de la Défense du Royaume-Uni, il s’agit de deux contrats portant sur la prestation de services de formation et de mise à niveau de simulateurs au centre Medium Support Helicopter Aircrew Training Facility (MSHATF) de CAE: un contrat portant sur la prestation de services de formation au sol et sur simulateur pour l’hélicoptère Puma HC2 au centre MSHATF pour la Royal Air Force (RAF) a été prolongé jusqu’en 2017 et CAE effectuera en outre une importante mise à niveau à l’un des simulateurs de missions dynamiques CH-47 Chinook pour assurer la concordance avec la norme Mk4 CH-47 de la Royal Air Force britannique.

Et, finalement, CAE a remporté un contrat visant à continuer à fournir divers services de maintenance et de soutien pour les dispositifs d’entraînement E-3A de l’OTAN situés sur la base aérienne Geilenkirchen de l’OTAN en Allemagne.

Selon les modalités du contrat-cadre de trois ans, nous apprend le communiqué de la société,  l’OTAN commandera auprès de CAE des services de maintenance sur le simulateur de poste de pilotage E-3A qu’elle a construit ainsi que sur le dispositif d’entraînement au vol E-3A qu’elle a aussi construit et qu’elle vient de livrer récemment. Le simulateur de poste de pilotage E-3A de l’OTAN est en service depuis plus de 30 ans et a fourni plus de 100 000 heures de formation aux équipages du système aéroporté d’alerte et de contrôle (AWACS) E-3A de l’OTAN.

L’entreprise de Montréal, qui oeuvre en modélisation, simulation et formation pour les secteurs de l’aviation civile et de la défense, compte environ 8 000 employés dans plus de 100 sites et centres de formation répartis dans environ 30 pays.

CAE fournit des services de formation civile, militaire et sur hélicoptère dans plus de 45 emplacements partout dans le monde et forme environ 100 000 membres d’équipage chaque année.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.