Colloque des étudiants de Lettres françaises au Collège militaire royal de Saint-Jean

0
Au colloque des étudiants de Lettres françaises au Collège militaire royal de Saint-Jean, mercredi 6 février, les élèves-officiers Samuel Brière et Marie-Claire Pharand, représentants du Collège militaire royal de Saint-Jean, les Élèves-officiers de gauche à droite, les élèves-officiers Samuel Brière et Marie-Claire Pharand (Photo: Élof. Maxime Rochette, CMR St-Jean)
Au colloque des étudiants de Lettres françaises au Collège militaire royal de Saint-Jean, mercredi 6 février, les élèves-officiers Samuel Brière et Marie-Claire Pharand, représentants du Collège militaire royal de Saint-Jean, les Élèves-officiers de gauche à droite, les élèves-officiers Marie-Claire Pharand et samuel Brière (Photo: Élof. Maxime Rochette, CMR St-Jean)

Vous en avez pris l’habitude sur 45eNord.ca, dès qu’un évènement important dans la vie des élèves-officiers du Collège militaire royal de Saint-Jean se produit, un de ceux-ci livrent à 45eNord.ca un texte. Aujourd’hui, c’est l’élève-officier Olivier Crépeau qui nous parle du Colloque des étudiants de Lettres françaises qui a eu lieu ce mois ci au CMR Saint-Jean.

Texte de l’Élève-officier Olivier Crépeau

Ce mercredi 6 février, nous avons pu assister à un Colloque des étudiants de Lettres françaises au Collège militaire royal de Saint-Jean. Des étudiants ainsi que des professeurs des deux collèges militaires du Canada ont ainsi participé à cette première. En effet, ce colloque représente pour les élèves-officiers une initiation tant à ce mode de discussion et de débat particulier qu’aux études littéraires avancées par l’explication de travaux de recherches pointus. Ce colloque, se déroulant en présence d’experts du domaine littéraire, constituait un défi pour les élèves-officiers qui se sont familiarisés avec des questions complexes. On peut ajouter que les deux représentants du Collège militaire royal de Saint-Jean, les Élèves-officiers Samuel Brière et Marie-Claire Pharand, se sont particulièrement démarqués grâce entre autre à la clarté et la pertinence de leur propos. D’autre part, les spectateurs présents ont suivi les réflexions des chercheurs et ont fourni un effort intellectuel pour comprendre le contexte entourant chaque travail. Ce colloque a permis aux élèves-officiers, autant ceux de Kingston que ceux de Saint-Jean, de constater que l’on peut s’éduquer à l’extérieur des salles de classe dans des environnements qui nous sont peu habituels. Bref, cette journée passée parmi ces chercheurs, amateurs et professionnels, aura aidé à améliorer la formation des futurs officiers des Forces armées canadiennes.

Photo: Au colloque des étudiants de Lettres françaises au Collège militaire royal de Saint-Jean, mercredi 6 février, les élèves-officiers Samuel Brière et Marie-Claire Pharand, représentants du Collège militaire royal de Saint-Jean, les Élèves-officiers de gauche à droite, les élèves-officiers Samuel Brière et Marie-Claire Pharand (Photo: Élof. Maxime Rochette, CMR St-Jean)

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.