Hollande et Biden main dans la main sur les dossiers malien et iranien

0
Le président de la République française, François Hollande, recevait le vice-président des Etats-Unis, Joe Biden, ce lundi, à l'Elysée (Photo: Présidence de la République)
Le président de la République française, François Hollande, recevait le vice-président des Etats-Unis, Joe Biden, ce lundi, à l’Elysée (Photo: Présidence de la République)

A l’issue d’un déjeuner de travail au sein du palais de l’Elysée, ce lundi, le président de la République française, François Hollande, et le vice-président des Etats-Unis, Joe Biden, sont apparus en parfait accord sur les grands dossiers internationaux. Que ce soit sur l’intervention au Mali ou sur le nucléaire iranien, cette entrevue franco-américaine a dressé le portrait d’un consensus occidental sur les orientations à venir.

Main dans la main, comme pour symboliser la volonté d’avancer ensemble. Ce lundi, François Hollande et Joe Biden ont semblé sur la même longueur d’onde. Tour à tour, le chef d’État français et le vice-président américain ont rappelé les engagements des deux pays au cœur des différents enjeux mondiaux.

S’il a permis à chacun de témoigner sa «gratitude» ou son «courage» envers l’autre, ce rendez-vous revêtait également un caractère historique. Pour la toute première fois depuis l’arrivée au pouvoir de François Hollande, en mai dernier, un haut responsable américain a été reçu à l’Élysée.

«Nous vous félicitons pour votre action décisive»

Parmi les grands thèmes évoqués, l’intervention française au Mali où Joe Biden en a profité pour saluer la compétence de l’armée française au cours de l’opération Serval.

«Au nom du président américain et au nom du peuple américain, nous vous félicitons pour votre action décisive [au Mali]et je dois aussi louer la compétence impressionnante des forces militaires françaises. […] Vous avez des forces armées très courageuses et très compétentes», a ainsi déclaré le vice-président américain.

De son côté, François Hollande a tenu à remercier les Etats-Unis pour leur «soutien de la décision [qu’il a] prise de l’intervention de la France au nom de la communauté internationale». Un «soutien politique, soutien matériel, soutien aussi logistique, soutien dans le cadre de la conférence des donateurs». En somme, un appui de taille dans la lutte contre les groupes islamistes au cœur du Sahel.

La force africaine doit passer sous responsabilité de l’ONU

L’un après l’autre, François Hollande et Joe Biden ont ensuite assuré qu’il devenait primordial de confier aux Nations Unies la responsabilité du déploiement des forces africaines au Mali.

Alors que le chef d’état français a évoqué «une opération qui devra devenir une opération de maintien de la paix», le n°2 de l’administration américaine a souligné le consensus entre Paris et Washington.

«Nous sommes tombés d’accord sur le fait que la force africaine au Mali soit aussi rapidement que possible placée sous l’autorité de l’ONU», a confié Joe Biden à l’issue de cette entrevue.

Rendez-vous le 25 février pour traiter le nucléaire iranien

Autre sujet de conversation évoqué à l’Élysée, la problématique du nucléaire iranien met en garde la Communauté internationale. Alors que Téhéran est toujours soupçonné de mener un programme pour se doter de l’arme atomique, les autorités occidentales prennent les devants.

Les cinq membres du Conseil de sécurité de l’ONU (États-Unis, Russie, Chine, France et Grande-Bretagne) ainsi que l’Allemagne ont proposé une nouvelle rencontre, prévue le 25 février prochain au Kazakhstan.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Ali Akbar Salehi, a annoncé lui-même l’information, ce dimanche, à Munich, dans le cadre de la Conférence sur la sécurité. Il n’a, pour autant, pas confirmé la présence iranienne à ce sommet kazak.

François Hollande regrette «le refus de la transparence»

Pour sa part, François Hollande a, une nouvelle fois, déploré «que l’Iran est toujours dans le refus de la transparence et de satisfaire à ses obligations internationales».

«Nous avons donné un rendez-vous, encore un, qui doit se tenir bientôt pour qu’une négociation puisse encore venir, et donc nous ferons la pression jusqu’au bout pour que les négociations puissent aboutir», a confié le chef d’État français.

Entre accords, remerciements et reconnaissance, François Hollande et Joe Biden ont offert, ce lundi, une vision commune des différentes orientations à donner aux questions actuelles. En Afrique ou en Iran, la France et les Etats-Unis avancent main dans la main.

Hollande sur le nucléaire iranien : nous… par BFMTV

A lire aussi:

Deux responsables d’Ansar Dine et du Mujao arrêtés par le MNLA >>

Mali: importantes frappes aériennes dans les environs de Kidal >>

Nucléaire: l’Iran et les grandes puissances se rencontreront le 25 février >>

Syrie: Hillary Clinton met en garde l’Iran et la Russie >>

Journaliste pour 45eNord.ca, Gaëtan Barralon étudie les nouvelles pratiques journalistiques à l'Université Lumière Lyon 2 (France). Titulaire d'une licence en Information­-Communication, Gaëtan s'intéresse aux enjeux internationaux à travers l'analyse des différents conflits mondiaux.

Les commentaires sont fermés.