Iles Senkaku: trois navires chinois ravivent les tensions avec le Japon

0

Tokyo, Pékin et Taipei se disputent un archipel inhabité dont les sous-sols recèleraient des hydrocarbures. La tension est très vive.

Trois navires gouvernementaux chinois sont entrés lundi dans les eaux territoriales d’îles contestées au Japon, ont annoncé les gardes-côtes nippons. Ces bateaux de la surveillance maritime chinoise se sont approchés vers 9 heures, heure locale, des îles Senkaku en mer de Chine orientale, administrées par Tokyo mais revendiquées avec force par Pékin sous le nom de Diaoyu.

Pékin envoie régulièrement des navires, mais aussi ponctuellement des avions, autour de cet archipel inhabité depuis que l’État japonais a nationalisé en septembre trois de ces cinq îles en les achetant à leur propriétaire privé nippon.

Lire l’article sur Le Point >>

À lire aussi:

Nouvelles tensions entre la Chine et le Japon au large des îles Senkaku >>

Un navire de pêche taïwanais repoussé par des garde-côtes japonais >>

Journaliste pour 45eNord.ca, Gaëtan Barralon étudie les nouvelles pratiques journalistiques à l’Université Lumière Lyon 2 (France). Titulaire d’une licence en Information­-Communication, Gaëtan s’intéresse aux enjeux internationaux à travers l’analyse des différents conflits mondiaux.

Les commentaires sont fermés.