La Côte d’Ivoire confirme son adhésion à la Cour Pénale Internationale

1
La Cour Pénale Internationale a un nouveau membre (Photo: Europalestine)
La Cour Pénale Internationale a un nouveau membre (Photo: Europalestine)

L’ambassadeur ivoirien à l’ONU, Youssoufou Bamba, a annoncé que la Côte d’Ivoire a ratifié, vendredi 15 février, le statut de Rome, qui a instauré la Cour Pénale Internationale (CPI) en juillet 1998.

La Cote d’Ivoire devient ainsi le 122e État a confirmé son adhésion.

(Photo: UN Photo/Paulo Filgueiras)
L’ambassadeur de Côte d’Ivoire aux Nations Unies, Youssoufou Bamba (Photo: UN Photo/Paulo Filgueiras)

Devant la presse aux Nations unies, Youssoufou Bamba a déclaré: «Je suis ici cet après-midi pour vous annoncer que sur ordre du Président de la République de Côte d’Ivoire, son excellence Alassane Ouattara, je viens de déposer les instruments de ratification de l’adhésion de la Côte d’Ivoire au Statut de Rome instituant la Cour Pénale Internationale».

M. Bamba estime notamment que «le dépôt des instruments de ratification renforce la position du gouvernement (ivoirien), qui est maintenant État partie à part entière […]. Il traduit (également) son souci de combattre l’impunité et d’assumer ses engagements internationaux de respect des droits de l’homme».

Rappelons que la CPI est chargée de juger l’ancien président Laurent Gbagbo, transféré à La Haye en novembre 2011 sous l’accusation de crimes contre l’humanité lors de la crise de 2010-2011. L’ouverture de l’audience de confirmation des charges est prévue pour le 19 février.

Concernant le mandat d’arrêt lancé par la CPI en novembre 2012 contre Simone Gbabo, M. Bamba indique que «le gouvernement ivoirien se prononcera bientôt sur cette demande». «C’est le principe de subsidiarité. Si le gouvernement pense que nous avons les moyens de juger Mme Gbagbo, nous le ferons. Sinon nous la référerons à la CPI», indique-t-il.


Résumé de l’affaire Gbagbo (Vidéo: Cour Pénale Internationale)

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.