La montréalaise CAE fournira un simulateur virtuel à l’aviation néo-zélandaise

0
CAE sur la Côte de Liesse à St-Laurent, Montréal (Photo: CAE)
CAE sur la Côte de Liesse à St-Laurent, Montréal (Photo: CAE)

Le 26 février, à l’occasion du Salon international de l’aéronautique de l’Australie à Avalon, CAE a annoncé un contrat avec la Royal New Zealand Air Force (RNZAF) pour un simulateur virtuel (VSIM) SimfinityMC pour la formation en classe sur l’appareil Beechcraft King Air 200 ProLine 21 et une formation assistée par ordinateur sur l’appareil B200 afin de soutenir le projet provisoire sur la capacité de formation avancée des pilotes (Interim Advanced Pilot Training Capability ou ITPC).

Le communiqué de l’entreprise montréalaise qui accompagne cette annonce précise qu’en vertu des modalités du contrat de location de cinq ans, avec une option pour cinq années additionnelles, CAE installera un simulateur virtuel de formation en classe CAE Simfinity pour l’appareil Beechcraft King Air 200 à la base Ohakea de l’aviation néo-zélandaise.

« Les services de simulation offerts par CAE joueront un rôle clé dans la modernisation de la formation des pilotes de la RNZAF dans le cadre du programme IPTC », a déclaré à l’occasion de cette annonce le vice-maréchal de l’air Peter Stockwell, chef de la force aérienne de Nouvelle-Zélande.

Le simulateur virtuel CAE Simfinity fait partie de l’ensemble complet de moyens de formation CAE Simfinity qui utilise un logiciel de simulation haute fidélité afin d’offrir une solution d’entraînement entièrement intégrée, dit le communiqué de CAE.

« Grâce au simulateur virtuel CAE Simfinity, il est possible de transférer des activités de formation pour les pilotes sur des dispositifs d’entraînement plus économiques, permettant ainsi d’utiliser les aéronefs plus efficacement », a déclaré pour sa part Peter Redman, directeur général de CAE Australia Pty Ltd. « CAE s’engage à soutenir les besoins de simulation et de formation de la Royal New Zealand Air Force. La société se réjouit de livrer cette solution innovatrice pour la formation en classe sur l’appareil Beechcraft King Air 200. »

CAE, qui oeuvre en modélisation, simulation et formation pour les secteurs de l’aviation civile et de la défense, compte environ 8 000 employés dans plus de 100 sites et centres de formation répartis dans environ 30 pays.

L’entreprise de Montréal fournit des services de formation civile, militaire et sur hélicoptère dans plus de 45 emplacements partout dans le monde et forme environ 100 000 membres d’équipage chaque année.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.