Le Canada prolonge d’un mois sa mission au Mali

0

La mission canadienne au Mali est prolongée d’un mois : la mission du CC-177 Globmaster III C-17 mis à la disposition de la France pour transporter de l’équipement et des militaires participant aux opérations contre des groupes islamistes armés au Mali qui devait prendre fin vendredi 15 février se prolongera donc jusqu’au 15 mars, a annoncé le ministre de la Défense, Peter MacKay.

Le CC-177 Globemaster III canadien, mis à la disposition des autorités françaises, est arrivé à la Base aérienne 125 d’Istres-le-Tubé situé en Provence dans le sud de la France le 16 janvier dernier et le 17 janvier 2013, les militaires canadiens débutaient leurs opérations de transport vers l’aéroport de Bamako au Mali.

Environ 40 membres de l’Aviation royale canadienne composent le contingent qui assure le processus de chargement, l’entretien et qui effectue les vols.

Chaque livraison aérienne nécessite environ 16 à 20 heures de travail ce qui inclut le chargement, le parcours de 4 000 km entre la France et le Mali, le déchargement et ainsi que le vol de retour. Les militaires canadiens conservent ce rythme soutenu pour assurer le transport de l’équipement et des troupes le plus rapidement possible en maximisant le temps en vol.

Ottawa avait annoncé le 15 janvier qu’il mettait à la disposition de l’armée française un appareil de transport CC-177 pour une semaine seulement, puis le délai a ensuite été porté à un mois.

Le Canada n’avait pas caché sa crainte d’être entraîné au Mali dans un scénario d’engagement à long terme comme en Afghanistan et précisé à plusieurs reprises que ses soldats ne participeraient à aucune mission de combat dans le pays africain.

La France, qui est en tête de l’internention au Mali depuis le déclenchement de l’Opération Serval, 11 janvier, est aussi soutenue par les Etats-Unis, dont plusieurs avions C17 effectuent des missions de transport et qui soutiennent aussi l’intervention militaire en matière de renseignement, en plus d’une aide militaire d’urgence de 50 millions de dollars au Mali et au Tchad.

À lire aussi:

Force opérationnelle aérienne – Mali : déjà 1 million de livres de matériel transporté >>

Mali: le Canada prolonge son support logistique à la France >>

Mali: le Canada ne veut pas «d’un autre Afghanistan» >>

Faible appui des Canadiens pour l’envoi de troupes au Mali >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.