Le major-général Millar devient chef du personnel militaire

0
 À gauche, David Millar en 2010, à l'époque oì il était brigadier-généralet commandant de la Force opérationnelle interarmées – Nord (FOIN), s’entretient avec l’honorable Peter Mackay, ministre de la Défense nationale et le prédécesseur du général Lawson au poste de chef d'État-major, général Walter Natynczyk, à la Station des Forces canadiennes Alert au cours de l’opération NUNALIVUT 10 (Photo: caporal Shilo Adamson, Caméra de combat des Forces canadiennes)
À gauche, David Millar en 2010, à l’époque commandant de la Force opérationnelle interarmées – Nord, avec Peter Mackay, ministre de la Défense nationale, et le prédécesseur du général Lawson au poste de chef d’État-major, le général Walter Natynczyk (Photo: caporal Shilo Adamson, Caméra de combat des Forces canadiennes)

C’est le 20 février que le major-général David Millar succédait officiellement au contre-amiral Andrew Smith au poste de chef du personnel militaire des Forces armées canadiennes.

Le contre-amiral Smith, pour sa part, deviendra chef militaire de l’équipe de renouvellement de la Défense.

«Je désire transmettre mes remerciements les plus sincères au contre-amiral Smith pour l’excellent travail qu’il a accompli durant son mandat à titre de chef du personnel militaire et pour avoir contribué à améliorer les soins offerts à nos militaires malades ou blessés», a déclaré à cette ocasion le ministre de la Défense Peter MacKay. «Je fais totalement confiance au major-général Millar, qui possède l’expérience et les aptitudes requises pour veiller au soutien de notre personnel militaire.»

Avant de devenir chef du personnel miliaire, le major-général Millar a servi à titre de commandant de la Force opérationnelle interarmées (Nord) de 2008 à 2010, à Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest, et plus récemment à titre de directeur des opérations du Secrétariat de la politique étrangère et de la défense du Bureau du Conseil privé.

Le major-généralDavid Millar s’est enrôlé dans les Forces canadiennes en 1980 et a obtenu un diplôme du Collège militaire royal du Canada en 1984 à titre d’ingénieur informaticien et il a fréquenté l’École du génie aérospatial et du matériel des Forces canadiennes en 1985 pour devenir ingénieur en aérospatiale, peut-on lire danbs la biographie du nouveau chef du personnel sur le site des Forces canadiennes. http://www.cmp-cpm.forces.gc.ca/dsa-dns/sa-ns/ab/sobv-vbos-fra.asp?maction=view&mbiographyid=551

«Au cours des deux dernières années et demie, le contre-amiral Smith et son équipe ont travaillé sans relâche pour offrir ces soins durant une période de changements profonds et de nouveaux défis. Leur tâche s’est avérée herculéenne, et je les remercie de leur dévouement », a déclaré pour sa part le chef d’état-major de la Défense, le général Tom Lawson, ajoutant «Je félicite également le major-général Millar de sa nomination au poste de chef du personnel militaire. Je sais qu’il poursuivra l’excellent travail de son prédécesseur, et je sais aussi qu’il mettra à contribution ses propres expériences et perspectives lorsque son équipe et lui s’attaqueront aux défis à venir.»

Le chef du personnel militaire exerce l’autorité fonctionnelle en ce qui concerne la gestion du personnel des Forces canadiennes et est responsable d’élaborer et de mettre en œuvre des politiques et programmes visant à s’assurer que le bon candidat, possédant les qualifications requises, est dans le bon poste au bon moment pour accomplir les missions des Forces canadiennes au pays et à l’étranger.

Au nom du Chef d’État-major, peut-on lire sur le site du ministère de la Défense, le Chef du personnel militaire (CPM) fournit des directives/une orientation fonctionnelles aux Forces canadiennes en ce qui concerne toutes les questions de gestion du personnel militaire, surveille la conformité avec les politiques des Forces armées en matière de gestion du personnel et est responsable de la gestion efficace du système de gestion du personnel des Forces canadiennes.

Le CPM est aussi responsable de l’élaboration de stratégies, de politiques et de programmes qui favorisent et préservent le métier des armes.

À titre de chef du personnel militaire, nous apprend le communiqué du ministère de la Défense qui accompagne cette annonce, « les priorités du major-général Millar consisteront notamment à optimiser la sélection des candidats, ainsi que leur formation et leur perfectionnement professionnel. Il se concentrera également sur la prestation des soins destinés aux militaires et à leur famille, sur la reconnaissance de leur service et de leurs sacrifices et, enfin, de fournir aux combattants les capacités de soutien essentielles à leurs missions. »

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.